Localtis, un média Banque des territoires

Les collectivités toujours très présentes aux côtés des écoles de la deuxième chance

Les collectivités territoriales figurent parmi les principaux contributeurs des écoles de la deuxième chance (E2C). En 2019, les activités d'accompagnement et de formation des membres du Réseau E2C France représentaient 85,8 milliards d'euros, dont 90% provenaient de cinq principaux financeurs. Ces contributeurs sont, par ordre d'importance, les conseils régionaux (31% des produits et +3,9 % par rapport à 2018), qui prennent également en charge l’indemnisation des stagiaires de la formation professionnelle, l'État (29% du total), le fonds social européen (14%), les autres collectivités territoriales (10%) et les entreprises, à travers la taxe d'apprentissage (6%). 
Le coût par jeune accueilli dans une E2C était par ailleurs en légère baisse : 5.309 euro en 2019, contre 5.340 euros en 2018. Il est également à noter que le développement des E2C sur le territoire national entraîne une homogénéisation du coût par jeune d'une région à l'autre.
Le réseau des écoles de la deuxième chance compte 133 sites-écoles répartis dans 57 départements et 12 régions. En 2019, il a accueillis 15.631 stagiaires de 16 à 25 ans sans formation, sans emploi et sortis du système scolaire depuis au moins un an. Les formations durent en moyenne six mois. 26% d'entre elles débouchent sur un contrat de travail, 25% sur une formation qualifiante et 12% sur un contrat en alternance.