Localtis

Les conditions de déploiement de la fibre en aérien assouplies

Publié le
par
Lucas Boncourt pour Localtis
dans

Infrastructures numériques, données

Un arrêté en date du 9 juillet 2019 allège les contraintes de déploiement de la fibre via les réseaux électriques aériens. Ce texte modifie l'arrêté du 17 mai 2001 fixant les conditions techniques auxquelles doivent satisfaire les distributions d'énergie électrique.

Ces normes, définies au nom de la sécurisation des réseaux électriques face aux tempêtes, étaient en effet dénoncées par les opérateurs déployant de la fibre optique en aérien. Dans de nombreux cas, la pose de fibre en aérien via le réseau de distribution électrique – technique privilégiée par les réseaux d'initiative publique en zone rurale peu dense car à la fois rapide et moins coûteuse que le passage en tranchée - passait par un remplacement des poteaux pour répondre à ces normes.

Désormais l'arrêté dissocie deux catégories de communes : celles soumises à "vent normal" où les normes sont allégées et les communes soumises à "vent fort" où les pressions maximales tolérées sont plus élevées. Selon la fédération Infranum, 75% des communes seraient concernées par cet assouplissement de la réglementation. "Cette décision, qui s'inscrit dans la même logique que les mesures de la loi Elan (voir notre article ci-dessous) était très attendue par tous les acteurs du déploiement et de l'aménagement du territoire" souligne le communiqué de la fédération publié le 23 juillet.

Haut de page