Les emplois francs généralisés à tous les quartiers prioritaires jusqu'à fin 2020

Depuis le 1er janvier 2020, le dispositif des emplois francs est généralisé à tous les quartiers prioritaires de la politique de la ville et ce jusqu’à la fin 2020. Le décret portant sur cette généralisation est paru au Journal officiel le 28 décembre.

Ils permettent désormais à toutes les entreprises qui embauchent un chômeur habitant dans un des 1.438 quartiers prioritaires d’obtenir une aide (5.000 euros par an sur trois ans pour l’embauche en CDI et 2.500 euros par an sur deux ans pour un CDD de plus de six mois).

Après un échec sous François Hollande, les emplois francs ont été relancés sous une autre forme à titre expérimental en avril 2018. Bien que remodelé, le nouveau dispositif a eu du mal à démarrer. Le gouvernement avait alors décidé de le généraliser mais aussi d’apporter quelques modifications. Le décret du 26 décembre élargit ainsi le dispositif aux jeunes suivis par une mission locale mais qui ne sont pas inscrits en tant que demandeurs d'emploi. Il ouvre également le bénéficie de l’aide aux sociétés d’économie mixte. Il autorise enfin le cumul de l’aide avec celles des contrats de professionnalisation. Par ailleurs, le décret prévoit d’étendre les emplois francs à La Réunion, à titre expérimental et pendant trois ans, à toutes les personnes en parcours d’insertion.

Référence : décret n° 2019-1471 du 26 décembre 2019 portant généralisation des emplois francs et création d'une expérimentation à La Réunion, JO du 28 décembre 2019.

 

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle