Localtis

Environnement - Les Français "accros" aux espaces verts

Un peu plus de 7 Européens sur 10 estiment la proximité d'espaces verts "importante" ou "très importante" au moment de choisir leur lieu d'habitation, selon une enquête Unep (organisation professionnelle des entreprises du paysage)-Ipsos* publiée ce 20 mars. Et le vert appelle le vert : parmi ceux qui possèdent un jardin, près de 4 sur 5 décident de vivre également à proximité d'un espace vert au moment d'emménager. Les Français apparaissent comme les plus "accros" : près d'1 sur 2 en fait un critère "très important" de son choix. La tendance est moins marquée dans les pays où les habitants bénéficient depuis longtemps d'un accès facilité aux espaces verts : c'est le cas de la Grande-Bretagne où la tradition des jardins publics est pluri-centenaire et de l'Allemagne où des villes comme Berlin et Munich disposent des espaces verts urbains parmi les plus vastes au monde.
Les Français se distinguent aussi de leurs voisins européens sur la question des valeurs associées aux espaces verts. Selon eux, les espaces verts ont avant tout pour vertu d'être "bons pour l'environnement" en oeuvrant pour la dépollution, la captation du CO2 et le maintien de la biodiversité. Les Espagnols et les Allemands voient plutôt dans les espaces verts des "lieux de convivialité entre amis" alors que les Britanniques jugent simplement que les jardins sont faits pour être appréciés et contemplés, seul ou en famille. 20% d'entre eux (4 fois plus que les autres Européens) restent également attachés aux qualités purement décoratives des jardins.
Côté jardins individuels, les Anglais sont les champions d'Europe : neuf sur dix déclarent en posséder un, "dans un pays où la pluviométrie reste une valeur sûre", souligne l'enquête. Français et Allemands arrivent juste derrière, deux sur trois d'entre eux déclarant posséder un jardin. Mais ce sont les Français qui en profitent le plus : 8 sur 10 disent y être "dès que le temps le permet" contre 6 Britanniques sur 10. En France, ce sont les jeunes (90% de moins de 45 ans) qui profitent le plus de leur espace de verdure, en Allemagne, les plus de 45 ans (85%) et en Grande-Bretagne, les plus de 55 ans. Le jardin détrône même la cuisine dans le coeur des Français pour lesquels il représente la 2e "pièce" la plus importante après le séjour. Les Anglais ne le situent qu'en troisième position, après le séjour et la cuisine.

Anne Lenormand


*Enquête réalisée du 11 au 18 Janvier 2013 auprès d'un échantillon national représentatif de 1.000 personnes âgées de 16 ans et plus dans chacun des pays suivants : France, Espagne, Allemagne et Grande-Bretagne, selon la méthode des quotas.
 

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page