Les offres 4G fixe au complet, manque la carte de couverture

Free a annoncé le 24 septembre le lancement de son offre 4G fixe. Un service que chacun des quatre opérateurs mobiles s'est engagé à proposer dans le cadre du new deal mobile pour compléter le panel des solutions alternatives à la fibre et répondre ainsi à l'objectif gouvernemental du "bon débit pour tous" en 2020. Découplées d'un abonnement mobile, les offres 4G fixe proposent pour 35 à 40 euros par mois d'accéder à internet depuis une box spécifique dans les zones cumulant bonne couverture 4G de l'opérateur et absence de fibre ou d'ADSL de qualité. Deux conditions qui rendent les particuliers éligibles aux aides gouvernementales, plafonnées à 150 euros par foyer, dans le cadre du guichet cohésion numérique. Comme pour les offres satellitaires, la 4G fixe est assortie d'un plafond de consommation de données (200 à 250 Giga par mois) et de débits en émission plus faibles qu'en réception. Quant à la qualité effective du service, elle dépend du nombre d'utilisateurs du réseau, ce que les acteurs des RIP – qui lui préfèrent le THD radio – ne manquent jamais de souligner. A court terme, la principale limite à la 4G fixe tient à son manque de lisibilité. Pour savoir si son foyer est éligible il faut passer par les arcanes des sites des grands opérateurs et la carte de la 4G fixe, promise par le gouvernement, se fait attendre. Autre limite, la couverture 4G des opérateurs. Ils se sont fait rappeler à l'ordre par le régulateur cet été pour accélérer leurs plans d'investissement. L'annonce tardive de Free n'est du reste pas une surprise : c'est l'opérateur avec la moins bonne couverture mobile en zone rurale.

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle