Environnement - Les prochaines Assises nationales du développement durable invitent à un changement de cap

Lyon accueillera du 19 au 21 janvier 2009 les cinquièmes Assises nationales du développement durable. Organisées par la région Rhône-Alpes, en partenariat avec l'Association des régions de France, le Grand Lyon et la ville de Lyon, la manifestation aura pour thème "Trouvons la richesse, qu'est-ce qui compte vraiment pour vous ?". A l'heure où la crise bouleverse tous les dogmes, les organisateurs invitent responsables politiques, économiques, associatifs, experts et citoyens à réfléchir ensemble à la manière dont le développement durable peut contribuer à changer la donne. "Ce ne seront pas des assises cosmétiques mais décapantes, a prévenu Didier Jouve, vice-président du conseil régional Rhône-Alpes et président de la commission développement durable de l'ARF. Nous connaissons une crise financière en même temps qu'une crise écologique et sociale. Les vieilles recettes ne marchent plus. Nous avons besoin de solutions globales, collectives, solidaires. Il faut changer de cap, de repères. Nous devons nous donner les moyens de renforcer nos richesses naturelles et de revoir des indicateurs comme le PIB qui ne sont plus adaptés à la situation actuelle."
Ces Assises se dérouleront dans un contexte politique et institutionnel très particulier, a rappelé Jean-Jack Queyranne, président du conseil régional Rhône-Alpes et représentant de l'ARF au Grenelle de l'environnement. En France, le Sénat doit examiner en janvier le projet de loi Grenelle 1 et le projet de loi Grenelle 2 sera très prochainement présenté au Conseil des ministres tandis qu'aux Etats-Unis, Barack Obama, qui prendra officiellement ses fonctions le 20 janvier, devrait annoncer de nouvelles orientations de la politique américaine en matière d'environnement.
Les promoteurs des Assises font aussi valoir une sensibilité croissante de l'opinion publique aux enjeux du développement durable, dans sa triple dimension écologique, sociale et économique. Selon une étude Ipsos réalisée pour le compte de l'ARF,  93% des Français jugent que "la situation est préoccupante à propos de la raréfaction des ressources naturelles", 73% des Français adhèrent au fait que "l'Etat doit intervenir davantage dans l'économie pour obliger les entreprises à mettre les salariés au cœur de leurs préoccupations" et 69% disent "acheter de plus en plus de produits qui respectent l'environnement". Toutes ces thématiques seront au cœur des Assises de Lyon qui se dérouleront en trois temps : le premier jour servira à dresser un état des lieux et à poser les enjeux du débat, le deuxième à offrir de nouveaux éclairages et à approfondir la réflexion et le troisième à mettre en perspective les différentes préconisations. 2000 participants sont attendus.

 

Anne Lenormand

 

Pour aller plus loin

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle