Les rencontres Cœur de Ville #2 : Consolidons l’attractivité économique par la création d’un quartier d’affaires en cœur de ville

Action cœur de ville

ANGOULEME : Comment implanter des activités économiques tertiaires en Cœur de Ville ? Selon quelles modalités financières et quels montages économiques ?

Atelier présenté par Pascal Monier, Adjoint au Maire de la ville d'Angoulême

Ville d'Angoulême / Région Nouvelle Aquitaine / 41 935 habitants 

Problématique: 

Grâce à sa nouvelle ligne LGV et à sa position centrale en région Nouvelle Aquitaine, Angoulême est entrée dans une nouvelle dynamique de développement. Pour réussir un projet Cœur de Ville la ville sait qu’elle doit jouer simultanément sur plusieurs leviers : l’habitat résidentiel, l’attractivité patrimoniale et créative (Festivals) le tourisme et les commerces mais aussi l’emploi.  Ses deux axes économiques historiques : son pôle industriel (moteurs, chantiers navals) et son pôle Image (studios de cinéma d’animation) sont eux-mêmes en plein développement, ce qui créée une demande assez forte d’implantation d’entreprises sur la ville, et particulièrement dans le secteur de la gare d’Angoulême.

Cette demande est l’occasion de repenser l’aménagement du cœur de ville autour du fleuve. Comment implanter des activités économiques tertiaires en Cœur de Ville ? Selon quelles modalités financières et quels montages économiques ?

Les enjeux: 

Construire un quartier d’affaires (5000 m2 de bureaux et un Holliday Inn de 90 chambres et un restaurant) – l’ilot Renaudin- sur une friche industrielle entre la gare et la Charente.

 

Méthodes mobilisées : 

  • Premier programme structuré d’immobilier d’entreprise pour Cœur de Ville
  • Risque partagé entre le promoteur, les investisseurs privés, l’agglomération (qui prend 2500m2 de bureaux en locatif) et la Banque des Territoires

Technologies mises en œuvre

  • Une passerelle piétonne a été installée pour relier la gare TGV au site

 

Résultats observés : 

Des investisseurs confortés par la présence et l’expertise de la Banque des Territoires

 

Prospectives :

Ce projet d’immobilier d’entreprise en cours de réalisation suscite un nouvel appel à projet résidentiel « l’ilot du Port » en proximité du fleuve, monté en partenariat avec la Métropole : il s’agit d’un appel à projet conjoint Bordeaux-Angoulême porté par les deux Établissements Publics Fonciers, avec un seul lauréat à la clé. Permet à Angoulême de présenter ses projets de ville moyenne à des investisseurs et promoteurs qu’elle n’avait pas l’occasion de rencontrer auparavant.

Quand on a une perspective et une politique publique crédible, cela vaut le coup de prendre des paris

Haut de page