Les rencontres Cœur de Ville #2 : Créons des cinémas en cœur de ville

Action cœur de ville

DIEPPE : Comment monter et porter un projet de création d'un cinéma en cœur de ville en s'appuyant sur des porteurs de projets privés ?

Atelier présenté par Nicolas Langlois, Maire de la ville de Dieppe

Ville de Dieppe / Région Normandie / 29 606 habitants 

Problématique: 

Dieppe, ville moyenne, cherchait depuis une dizaine d’année un lieu en cœur de ville pour remplacer son cinéma de 4 salles qui n’était plus aux normes d’accessibilité et de sécurité.

Une solution originale  a été imaginée : l’implanter dans une ancienne Halle à Tabac abandonnée sur une friche industrielle, destinée à accueillir d’autres projets de la ville à plus long terme (implantation de services, logements étudiants, salle de Musiques Actuelles) et disposant déjà d’un parking.

Comment monter et porter un projet de création d'un cinéma en cœur de ville en s'appuyant sur des porteurs de projets privés ?

 

Solution proposée : 

Un partenariat avec un porteur de projet privé qui rachète et aménage le bâtiment en acceptant plusieurs contraintes : rachat du fonds de l’ancien exploitant, accord de programmation avec la Scène Nationale, respect du patrimoine du territoire et de la ville.

Objectif : accueillir entre 300 et 400 000 visiteurs par an, attirer les jeunes et les familles en cœur de ville.

Budget : millions d’euros majoritairement financés par l’exploitant  (bâtiment de 4300 m2 cédé par la ville pour 650 000 euros + prêt de 750 000 euros de la banque des Territoires dans le cadre du plan d’action Cœur de Ville)

Partenaires : Cinéma Grand Forum (Société Ciné Dieppe, Jean-Edouard Criquioche)

Date de fin : ouverture en novembre 2019

 

Dispositif mis en place : 

Méthodes mobilisées

  • Choix de conserver la structure et la charpente de la Halle à tabac (XIXe siècle), patrimoine historique de la ville, pour jouer le contraste avec un lieu très moderne à la pointe de la technologie (Multiplex de 8 salles + 2 espaces de réalité virtuelle), malgré les difficultés posées par les normes d’accessibilité et de sécurité et les contraintes esthétiques imposées par les Bâtiments de France.
  •  Renforcer l’attractivité du nouveau cinéma par des activités et animations supplémentaires : en plus du parc d’attraction dédié à la réalité virtuelle (une première en France), un French Coffee shop et un concept brasserie « le Stadium » sur le thème du sport, avec ring et grand écran.

 

Résultats observés : 

Une relation de confiance déterminante pour la réussite d’un projet privé de qualité, respectueux de la ville et de ses habitants : ouverture prévue à la mi-novembre 2019

 

Prospectives :

Au-delà du cinéma, c’est tout un quartier qui renait sur l’ancienne friche industrielle : espaces verts, terrasses en bois pour que les gens se posent près des bus ou de la gare, projet de commerces et de résidence étudiante, projet de centre océanographique à proximité.

Grace au cinéma, on crée un nouveau lieu de convivialité dans la ville 

Haut de page