Localtis

Les sapeurs-pompiers professionnels appellent à "une meilleure coordination des moyens dédiés aux secours"

Publié le
par
V.F. / Localtis
dans

Sécurité

La conférence nationale des services d’incendies et de secours a réuni un groupe de travail de sapeurs-pompiers professionnels mardi 10 septembre pour réaffirmer ses besoins alors que la grève des pompiers qui devait s’achever le 31 août a été prolongée jusqu’à la fin du mois d’octobre 2019. "Dans un contexte d’augmentation constante des sollicitations, passées en vingt ans de 3,5 à 4,6 millions d’interventions annuelles, il est nécessaire de dégager des solutions pérennes garantissant le bon fonctionnement de nos services [...] en intervention", a réaffirmé, dans un communiqué du 10 septembre, Olivier Richefou, président de la conférence nationale des services d’incendies et de secours. Selon lui, "la baisse de la pression opérationnelle qui pèse sur les Sdis est [...] un enjeu qui repose sur une meilleure coordination des moyens dédiés aux secours, en lien avec les annonces [...] de la ministre des solidarités et de la Santé Agnès Buzyn". Lundi 9 septembre, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a en effet présenté douze mesures censées répondre à la crise des urgences qui secoue les services depuis six mois qui n’a pas satisfait la corporation. La psychiatrie ainsi que les pompiers ont promis d'être à leur côté lors des journées de mobilisation et réfléchissent "eux aussi, à une forme de grève".

Haut de page