Levée des deux principales restrictions sanitaires plus tôt que prévu

Plus de masque en extérieur dès ce jeudi 17 juin, levée du couvre-feu dimanche. Jean Castex l'a annoncé à l'issue du conseil des ministres. Les arrêtés préfectoraux correspondants sont imminents.

Surprise ce mercredi 16 juin à l'issue du conseil des ministres. Jean Castex est venu s'exprimer lors de la traditionnelle conférence de presse suivant ce rendez-vous hebdomadaire pour annoncer, dans le contexte d'une situation sanitaire qui "s'améliore plus vite qu'on ne l'espérait" – et ce, "sur l'ensemble du territoire métropolitain" – l'"adaptation de certaines de nos mesures sans attendre l'échéance du 1er juillet". Des mesures décidées le matin même par le Conseil de défense présidé par Emmanuel Macron.

La première : la "levée de l'obligation générale du port du masque en extérieur". Une décision, prise suite à un avis du Haut Conseil de la santé publique, qui prendra effet dès ce jeudi 17 juin. "Les arrêtés préfectoraux seront modifiés dès demain", a précisé le Premier ministre. Une décision qui s'accompagne toutefois d'un bémol : le port du masque en extérieur ne sera plus obligatoire… "sauf dans certaines circonstances". Des exemples ont été mentionnés : "Quand on se regroupe, quand on se trouve dans un lieu bondé, une file d'attente, sur un marché ou encore dans les tribunes d'un stade." Les arrêtés préfectoraux vont effectivement devoir préciser tout ça… En sachant que "dans les lieux clos, notamment au travail, dans les commerces, dans les transports et dans tout lieu de rassemblement", là rien ne change, en principe au moins jusqu'au 30 juin.

Deuxième changement : la fin du couvre-feu à 23 heures, non plus le 30 juin mais dix jours plus tôt, ce dimanche 20 juin. "Les résultats enregistrés ne le justifient plus", a commenté Jean Castex, indiquant que seuls trois pays européens dont la France avaient encore recours au couvre-feu. Mais le chef du gouvernement de mettre tout de suite en garde : levée du couvre-feu ne doit en aucun cas être synonyme de "rassemblements sauvages, festifs, sans respect des règles barrière"…

À propos de festivités, un mot sur la fête de la musique du lundi 21 juin. Plus de couvre-feu, certes, mais maintien du protocole tel que déjà défini : en extérieur et uniquement dans un "cadre organisé". Là encore, pas de concerts "sauvages".

Et surtout, Jean Castex a précisé que l'ensemble des autres règles actuellement en vigueur, notamment en termes de jauges, restent applicables jusqu'au 30 juin. "Nous confirmerons la semaine prochaine" les futures nouvelles règles, a-t-il fait savoir.

Parallèlement à cela, un rappel : de "nouvelles mesures" de restrictions pourront a contrario être prises en cas de "reprise épidémique". La crainte étant aujourd'hui notamment liée au variant indien, face auquel l'État compte "renforcer les actions de surveillance" et, notamment, les contrôles aux frontières.

Parlant du "moment heureux d'une forme de retour à la vie normale", le Premier ministre crédite évidemment "le succès de la campagne vaccinale" et souligne à ce titre que les objectifs ont été "tenus", avec plus de 30 millions de personnes ayant reçu une première dose. Les prochains objectifs, à échéance fin août : 40 millions de primovaccinés et 35 millions de vaccinations complètes.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle