L’Isère expérimente l’auto-stop organisé avec la Scic Rezo Pouce (38)

Publié le
par
Stéphanie Le Dantec
dans

Transport mobilité durable

Smart city

Isère

Au sud de l’agglomération de Grenoble, le territoire rural de la Matheysine s’étend sur plus de 71.000 hectares. Avec 19.800 habitants et 43 communes, il est l’un des plus vastes territoires de l’Isère. Depuis décembre 2018, le département de l’Isère y expérimente l’auto-stop organisé et sécurisé, avec cinq autres collectivités.

Proposée initialement, par une union des associations de quartier grenobloise, l’idée de développer l’auto-stop sous une forme organisée a rapidement intéressé deux parcs naturels régionaux (PNR Vercors, PNR Chartreuse) ainsi que quatre collectivités locales : la métropole de Grenoble, le pays du Grésivaudan, le Pays voironnais et le département de l’Isère. Les six partenaires se sont entendus pour déployer le dispositif sur et autour de l’aire grenobloise.

En Matheysine, région du sud de l'Isère, le pilotage et la mise en œuvre du projet sont assurés par le département. "Notre démarche vise à réinstaller l’auto-stop comme une pratique courante, en rassurant les usagers par un portage public, explique le vice-président du département en charge des transports et de la mobilité, Jean-Claude Peyrin. Pour convaincre, il faut faire comprendre aux élus et aux administrés qu’il s’agit d’une offre supplémentaire et non un substitut au service de transports en commun sur les territoires ruraux et périurbains."

Première expérimentation sur le territoire de la Matheysine

Depuis fin 2018, une première expérimentation - en coordination avec la métropole grenobloise - est menée sur le territoire de la Matheysine, au sud de Grenoble. C’est la Scic Rezo Pouce (voir encadré) qui a été choisie pour jouer le rôle d’opérateur. "Nous l’avons sélectionnée pour des raisons pratiques : homogénéité du projet et lisibilité pour les usagers, précise le vice-président. Par convention de trois ans, sur la base d’un coût annuel de 2.500 € HT, la Scic propose des outils très aboutis : site web cartographiant tous les arrêts, méthodes d’animation, supports de communication, administration générale des inscriptions et envoi des cartes d’adhérent."

Deux axes de déplacement et 27 points de prise en charge

En Matheysine, les deux axes qui relient le plateau à l’agglomération grenobloise ont été sélectionnés pour tester cette pratique : la RN 85 (entre La Mure et Vizille) et la RD 529 (entre La Mure et Vif). La quantité de déplacements domicile-travail y constitue un potentiel intéressant pour l’auto-stop organisé. Ce peut être également une solution de mobilité complémentaire pour les publics jeunes, âgés ou en précarité, souhaitant se rendre vers des sites administratifs, des lieux de commerces ou des équipements de loisirs situés dans les villages alentour.

L’implantation des 27 points d’arrêts a été définie et réalisée par les agents du Département, à partir des pratiques d’auto-stop constatées. Sur son territoire, Grenoble-Alpes Métropole prend le relais pour implanter des points-stop pertinents et assurer les liaisons vers le plateau matheysin. Le coût de la fourniture des panneaux s’élève à 6.850 € HT pour les 27 points d’arrêt, les 2 sens en étant équipés.

Maintenir en permanence une mission d’animation

Le dispositif mobilise un chef de projet au sein de la maison du département de la Matheysine et trois cinquièmes de temps d’un service civique, avec l’appui logistique de la Direction des mobilités. L’objectif est de maintenir en permanence une mission d’animation pour informer les utilisateurs. En lien avec la communauté de communes, le maillage du territoire est aussi assuré par la mise en place de lieux d’inscription (mairies et lieux d’accueil du public) qui servent de guichet d’information. "L’idée est que les axes-tests puissent évoluer et prendre en compte de nouvelles communes", précise le vice-président du département.

Rezo Pouce

Rezo Pouce est un dispositif imaginé depuis octobre 2010 par 10 collectivités du Tarn et Garonne. Animé par une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC), Rezo Pouce se positionne comme une des solutions pour les collectivités qui souhaitent compléter le réseau de transports en commun sur des territoires peu denses et les mailler entre eux grâce à un dispositif d’auto-stop organisé et sécurisé. Fin 2018, Rezo Pouce est déployé sur 1.600 communes.

Conseil départemental de l'Isère

Nombre d'habitants :

1253000
Hôtel du Département-7 rue Fantin-Latour-CS 41096
38022 Grenoble Cedex 1

Jean-Claude Peyrin

Vice-président en charge des transports et de la mobilité

Maison du Département de la Matheysine

2 rue du Pont de la Maladière
38350 La Mure

Jean Corentin

Service communication
Haut de page