Charente

Michel Léon

Location de vélos électriques : ça roule au GrandAngoulême ! (16)

Environnement

Energie

La communauté d’agglomération GrandAngoulême rencontre un franc succès avec ses 250 vélos, majoritairement à assistance électrique, mis en location en longue durée depuis 2014. Retour sur les facteurs de réussite.

Avec une topographie pentue, Angoulême et ses environs ne sont pas très propices a priori à la pratique du vélo. La bicyclette ne représentait d’ailleurs, il y a peu, qu’1% des déplacements des habitants.
En concevant un dispositif de location de vélos à assistance électrique (VAE), les élus du GrandAngoulême (141.000 habitants, 38 communes) ont pris en considération cette contrainte. Trois ans après sa création, le service Mobili'cycle a pleinement fait ses preuves.

Durée de location variable, assistance technique… et grand succès

Depuis son inauguration en juillet 2014, le parc de vélos a augmenté au rythme de la demande, passant de 73 vélos en 2014 à 250 aujourd’hui (dont 93% à assistance électrique). L’agence Mobili’cycle, située en centre-ville, a vu ses horaires élargis au même rythme. En effet, c’est là que les usagers effectuent toutes les formalités : sélection de la durée de location (un à six mois), choix de l’assurance, et des options proposées à la location : casques, sacoches, sièges bébés ou remorques enfants.
C’est dans ces locaux aussi que chaque engin fait l’objet d’un entretien tous les quatre mois et d’une révision systématique en fin de location. Pour exemple, la location d’un VAE est de 180 € pour six mois avec une garantie vol, casse et assistance technique.

Schéma cyclable d’agglomération en parallèle

A son lancement, en 2014, et pendant deux ans, le service était en phase de test. "Notre objectif consistait à faire essayer d’abord, puis de faire adopter le vélo comme mode de déplacement quotidien ", explique la vice-présidente en charge des mobilités, Véronique de Maillard.
En parallèle, les élus ont conçu et voté en 2016 un schéma cyclable d’agglomération pour déployer une politique cyclable globale sur le territoire, associant itinéraires, stationnement, services et promotion du vélo.
"Les associations de cyclistes ne comprennent pas toujours que les finances exsangues de la collectivité ne nous autorisent pas autant d’investissement que nous le souhaiterions, précise l’élue, également adjointe au maire d’Angoulême en charge de la vie quotidienne et des travaux. Pourtant nous avons fait beaucoup : arceaux, parkings vélos, pistes cyclables, tournes-à-droite, aménagements de ronds-points... Alors que certains voudraient le retour du tout voiture, dont des commerçants, d’autres réclament une ville tout vélo ! Aux uns et aux autres, nous expliquons notre démarche, qui est progressive."

Exploitation confiée par délégation à la société de transport collectif

Mobili’cycle a été conçu comme l’un des maillons de la politique de transport public, en complément au transport collectif. Dans cette logique, l’exploitation du service a été confiée par délégation à la Société des transports du GrandAngoulême (STGA), qui gère le réseau de transport urbain et auquel il revient d’acheter les vélos (les premiers VAE avaient été acquis par GrandAngoulême). Le coût en fonctionnement de Mobili'cycle est de 57.225 € HT en 2017 supporté par la communauté d’agglomération.

Observation attentive pour le cahier des charges

Le cahier des charges s‘est appuyé sur l’expérience d’autres collectivités et l’écoute attentive des besoins des usagers. "Nous avons échangé avec les associations de cyclistes, et installé des indicateurs pour mieux connaître les pratiques et les attentes. Nous ignorions l’accueil que ce service allait recevoir et nous l’avons vite fait évoluer en conséquence durant la phase test", explique l’élue.

Face à une demande très forte, développer le parc de vélos

"Comme nous avons défini des tarifs accessibles, la demande a explosé", ajoute l’élue. Aujourd’hui, le service souffre d’un turn-over plutôt réduit des vélos, du fait du parc limité de vélos disponibles et de l’absence de service de courte durée (type Vélib) sur Angoulême. "Nous serons prochainement amenés à compléter le parc pour réduite la liste d’attente", souligne l’élue. D’autant que depuis la création du nouveau Grand Angoulême en janvier 2017, l’intercommunalité avec ses 38 communes et 141.000 habitants s’étend sur 646km².

Les résultats sont là : l’assistance électrique a été plébiscitée par les usagers. "C’est fabuleux, témoigne l’élue. Et si certains trouvent nos vélos un peu lourds, ils peuvent se rabattre sur les vélos pliants, même si nous souhaiterions plutôt les réserver aux usagers qui combinent transport en commun et vélo."

Contact(s)

Communauté d'agglomération GrandAngoulême

25 Boulevard Besson Bey
6023 Angoulême Cedex
05 45 38 60 60
Nom de la commune la plus peuplée : Angoulême (42000 hab.)

Véronique de Maillard

Vice-présidente en charge des mobilités et adjointe à Angoulême
v.demaillard@mairie-angouleme.fr

Célinda Ribeyre

Chargée de mission Mobilités
c.ribeyre@grandangouleme.fr

Rénovation thermique des bâtiments publics

Une priorité du Grand Plan d’Investissement pour favoriser les économies d’énergie, réduire les émissions de CO2 et encourager le développement des énergies propres.

Haut de page