Mairie de Falaise : une fondation pour soutenir les projets associatifs (14)

Désireuse de soutenir les projets associatifs de son territoire, la ville de Falaise a suscité la création d’une Fondation territoriale en juin 2021. Elle est abritée par celle de Lille, qui apporte son cadre juridique ainsi que son expérience. 

C’est fraîchement élue en 2020, que la nouvelle équipe municipale de Falaise dans le Calvados se lance dans la mise en place d’un outil destiné à soutenir les projets associatifs locaux et à créer du lien entre les habitants. L’un des conseillers municipaux, Gilles Lescat, qui avait entendu parler des Fondations territoriales à travers celle du département voisin de la Manche, prend contact avec celle « abritante » de Lille. « C’est complexe et long de créer une fondation territoriale. La faire abriter par une fondation déjà existante, qui dispose d’une expertise comme celle de Lille, créée il y a 32 ans, était plus sécurisant et plus rapide. » Durant plusieurs mois, les échanges entre l’équipe municipale et la Fondation de Lille dessinent peu à peu le projet. « Une fondation territoriale est une entité juridique en soi », explique Delphine Vandevoorde, directrice de la Fondation de Lille. Nous sommes une fondation reconnue d’utilité publique, mais avec un fonctionnement spécifique qui s’inspire du modèle anglo-saxon des Community Foundations. Le conseil d’État nous a attribué un cadre juridique nous permettant de collecter des dons et legs pour mener des actions collectives d’intérêt général et pour accompagner d’autres fondations qui répondent à ce même objet social. »

Une aide municipale amorce l’activité

N’est cependant pas abrité qui veut. Des conditions sont à remplir et notamment la totale indépendance de la fondation abritée vis-à-vis de la ou des collectivités présentes sur son périmètre. « C’était justement la volonté de l’équipe municipale de Falaise. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai démissionné de mon mandat de conseiller pour mettre en œuvre ce projet », précise Gilles Lescat.

La Fondation de Falaise n’est pas autonome juridiquement, car incluse dans les activités de celle de Lille. Elle est néanmoins indépendante quant à ses orientations et ses choix de projets soutenus, à partir du moment où ils répondent aux enjeux portés par la Fondation de Lille : égalité des chances, économie sociale et solidaire, culture et patrimoine, environnement et développement durable ainsi qu’humanitaire.

Autre condition pour être abritée, la Fondation territoriale de Falaise doit fonctionner à partir de la récolte de fonds privés, même si elle a déjà reçu à sa création une somme d’amorçage de 10.000 euros, de la part de la municipalité.

Un rôle consultatif pour la mairie et la Fondation de Lille

Le 29 juin 2021, une convention signée entre les deux fondations, a officiellement acté la naissance de celle de Falaise. Les habitants en ont été informés via des flyers et la presse locale. Toute association ou entité reconnue (Centre communal d’action sociale, Pôle emploi, institution éducative…) peut déposer un projet écrit, accompagné d’un dossier de candidature à retirer en format papier, en téléphonant à la fondation ou en le téléchargeant sur son site Internet. Ce dossier est ensuite étudié par un comité d'évaluation composé de six à dix personnes (entrepreneur, juriste, comptable, consultant...). Le comité d’évaluation se réunit 4 à 6 fois par an pour lancer les appels à projets, évaluer les projets déposés, les sélectionner et les transmettre au comité exécutif pour validation. Ce dernier rassemble huit personnalités, dont six proviennent de la société civile. Le comité exécutif constitue aussi le bureau de la fondation : il définit la stratégie, vote le budget et valide in fine les projets. Il peut aussi fixer le ou les domaines d'activité soutenus pour une année civile. La Fondation de Lille et la mairie de Falaise y tiennent un rôle consultatif.

Définir une stratégie cohérente de collecte

« Les bénévoles de ces deux comités ont été contactés grâce au carnet d’adresses dont je disposais déjà, du fait de mes activités passées en entreprise. Maintenant, ils diffusent l’information auprès de leurs propres réseaux. Nous étions aussi présents sur le forum des associations organisé chaque année sur Falaise, régulièrement sur le marché et les entreprises vont aussi être sollicitées par courrier et invitées à une rencontre durant cet automne. Des étudiants sont également en train d’élaborer une stratégie de communication, poursuit l’ancien conseiller municipal. Le portage par la Fondation de Lille a l’avantage de crédibiliser nos démarches auprès des entreprises et des acteurs privés. » Reste que, selon la directrice de la fondation de Lille, un des plus grands défis pour toute fondation, est la mobilisation régulière et constante des donateurs. « Pour l’instant, elle couvre le périmètre de la ville de Falaise. Mais il faudra certainement l’étendre aux communes voisines pour toucher davantage de donateurs. Nous sommes là aussi pour l’aider à définir une stratégie cohérente de collecte. »

Trois projets proposés durant l’été

Les projets validés reçoivent un financement plafonné à 3.000 euros, qui peut être revu à la hausse si cela s’avère nécessaire. Ils sont accompagnés par les bénévoles des deux comités, qui disposent pour cela de compétences très complémentaires. Les fonds collectés auprès de mécènes publics et privés ainsi que des habitants (qui peuvent participer via le site internet) font l'objet d’une réduction d'impôt, gérée par la fondation de Lille. Cette dernière assure en effet le contrôle et le suivi des dons sur le compte bancaire de la fondation de Falaise. À l’automne 2021, trois projets étaient déjà proposés : un nouveau projet de ressourcerie, la création d’un verger partagé ainsi que le lancement d’une équipe de rugby à l’attention des enfants. « L’objet de notre fondation est de soutenir de vrais projets collectifs et, si besoin, de conseiller les associations dans ce sens. C’est ainsi que nous avons demandé à l’une d’elles de retravailler sa demande, qui reposait uniquement sur l’achat de matériel sportif. Soutenir cinq projets pour cette première année de fonctionnement est déjà un bon objectif. »

« Nous manquons de recul, mais nous souhaitons vivement que la fondation favorise le lien entre les habitants ainsi que l’implication citoyenne dans la vie locale, commente à son tour Grégoire Dagorn, adjoint au maire, délégué au patrimoine et au tourisme. Cet outil n’est pas un objet au service de la politique de la ville, mais bien un objet social adressé aux habitants, aux associations et aux entreprises. »

Commune de Falaise

Nombre d'habitants :

8351
Hôtel de Ville, Place Guillaume le Conquérant
14 700 Falaise

Grégoire Dagorn

5e adjoint au maire, en charge du patrimoine et du tourisme

Fondation Falaise – Normandie

place Guillaume Le Conquérant
14 700 Falaise

Gilles Lescat

Fondateur et coordinateur bénévole