Localtis
Valérie Liquet pour Localtis

Habitat social - Marcel Rogemont, nouveau président de la Fédération des offices publics de l'habitat

Habitat

Social

Marcel Rogemont, président de Neotoa, OPH d'Ille-et-Vilaine (18.500 logements locatifs, 2.000 réalisations en accession à la propriété, 240 collaborateurs), a été élu le 12 décembre 2018 président de la Fédération des Offices publics de l'habitat (OPH). Il remplace Alain Cacheux, président de la fédération depuis 2010, qui ne souhaitait pas se représenter (mais qui conserve son mandat de conseiller fédéral). L'autre candidat en lice était Stéphane Troussel, président (PS) de Seine-Saint-Denis Habitat.
Marcel Rogemont, qui est membre du Conseil fédéral de la Fédération des OPH depuis 2008, est également membre du comité exécutif de l'Union sociale pour l'habitat (USH) depuis 2013. Conseiller départemental d'Ille-et-Vilaine depuis 1998, il a été député (PS) d'Ille-et-Vilaine de 1997 à 2002 et de 2007 à 2017, et conseiller régional de Bretagne de 1992 à 1998. 

Poursuivre le dialogue avec les pouvoirs publics pour convaincre que la réforme HLM est néfaste

Dans son allocution devant le Conseil, Marcel Rogemont a précisé qu'il était, "comme l'ensemble des membres de la Fédération, très attaché au rôle des collectivités locales et donc des Offices publics de l'Habitat dans la mise en oeuvre des politiques du logement". Il a rappelé, en soulignant "la qualité du combat collectif contre la RLS incarné par Alain Cacheux" (voir nos articles ci-dessous), que les mesures gouvernementales prises contre le logement social étaient "d'abord des mesures prises contre les plus modestes". 
"Je veux, avec vous tous et au-delà de nos sensibilités différentes, continuer à valoriser, à promouvoir et à défendre un modèle qui s'inscrit dans les politiques locales de l'habitat, a-t-il également déclaré. J'ajoute qu'il faut absolument, dans notre Mouvement HLM mais aussi avec tous ceux qui travaillent pour ce secteur, chercher d'abord nos points de convergence, afin de convaincre les pouvoirs publics ( avec qui je souhaite poursuivre le dialogue) que les dispositions issues des lois de finances 2018 et 2019 sont néfastes pour l'ensemble du secteur du logement et du bâtiment." 

Christian Dupuy, Stéphane Peu, Stéphane Troussel, Dominique Estrosi-Sassone...

Le bureau a été élu à la quasi-unanimité : Christian Dupuy, président de Hauts-de-Seine-Habitat et maire (LR) de Suresnes, vice-président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine ; Stéphane Peu, député PCF, président de Plaine Commune Habitat, et Stéphane Troussel ont été élus vice-présidents.
Dominique Estrosi-Sassone, sénatrice (LR), rapporteure du projet de loi Elan, administratrice de Côte d'Azur Habitat, reste secrétaire générale. Raymond Haeffner, représentant des locataires (CUS Habitat), demeure secrétaire général adjoint. 
Le nouveau trésorier est Christophe Bouscaud, président de la Fédération des directeurs généraux d'offices, directeur général de Orne Habitat. 

Au 1er janvier 2018, la Fédération nationale des OPH regroupait 246 offices, représentant un parc immobilier de 2,4 millions de logements accueillant près de 5 millions de personnes.

Haut de page