Education - Mixité sociale : la Meurthe-et-Moselle reverra la sectorisation à Nancy, en reconstruisant deux collèges en ville

La Meurthe-et-Moselle, un des 17 premiers départements volontaires pour déployer des solutions en faveur de la mixité sociale dans les collèges (voir notre article ci-contre du 10 novembre 2015), a choisi son territoire pilote. Ce sera "le territoire d'action de la ville de Nancy", ainsi que l'ont indiqué, lors d'un point presse, le 12 novembre, Mathieu Klein, président du conseil départemental, et Gilles Pécout, recteur de l'académie de Nancy-Metz.
"D'une part, nous allons proposer au ministère un travail de re-sectorisation, autour des collèges Guynemer et Chopin. Et d'autre part, nous proposerons un travail de fabrique de la mixité sociale, autour de la sectorisation d'un collège en reconstruction, le collège Jean Lamour, en interaction avec [deux autres collèges]", et également autour "du projet de nouveau collège sur le site d'Artem [Art-Technologie-Management]" (1).
"L'idée, c'est qu'un même périmètre de recrutement, au lieu d'être rattaché à un seul collège, puisse être rattaché à plusieurs collèges. Nous proposerons aux familles, aux communes, d'y travailler", explique Mathieu Klein. Les préférences parentales seront au cœur du débat. "Cela suppose des outils qui attirent l'attention [sur les établissements]. Aujourd'hui, le choix se fait d'abord en fonction de la localisation [et aussi] d'une image, réelle ou fantasmée. Peut-on introduire d'autres bases, notamment pédagogiques ?", avance l'élu.
D'autant que "aujourd'hui, le Grand Nancy dispose d'une ligne 2 de TCSP (Ndlr : transport en commun en site propre), qui dans le cadre du programme de rénovation urbaine a notamment été conçue pour ouvrir les quartiers, les connecter au reste de la ville. Les collégiens [du Plateau de Haye] pourront en quelques minutes rejoindre, par exemple, le nouveau collège Jean Lamour".
"Notre méthode de travail, sur cette unité géographique (Nancy), passera par un comité de pilotage conjoint avec le conseil départemental et avec les représentants des autres collectivités territoriales concernées", souligne le recteur Gilles Pécout. "Il associera des chercheurs, des chefs d'établissements concernés, les représentants des fédérations de parents d'élèves (départementales et de chacun des établissements), et aussi des représentants des enseignants et de leurs organisations syndicales". Outre ce comité de pilotage, "des groupes de travail de terrain, autour des services du rectorat et des services du conseil départemental" se réuniront.
Précision de taille, Mathieu Klein a rappelé que le département avait déjà engagé des travaux sur "l'enjeu de la sectorisation" dans le cadre du "Plan Collèges nouvelles générations", un programme de 290 millions d'euros lancé par le conseil général en 2012, sous la présidence de Michel Dinet, alors que lui-même était vice-président en charge de l'éducation. Un programme consacré à la rénovation d'établissements, à la restructuration et à la création d'établissements nouveaux, sur la période 2012-2021 (2)", avec "69 collèges publics impactés".

(1) Ce "campus" en développement (enseignement supérieur et recherche) regroupant notamment l'Ecole des mines de Nancy, ICN business school et l'Ecole supérieure d'art de Nancy.

(2) Le "Plan Collèges nouvelles générations" est en marche, avec en septembre : dix opérations lourdes réalisées, quatre engagées, sept à l'étude. Le montant d'investissement, initialement estimé à 270 millions d'euros, devrait être abondé de 20 millions d'euros, pour améliorer les performances énergétiques des établissements.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle