Logements des salariés - Mobilisation d'Action Logement dans l'accord national interprofessionnel

"Faciliter l'accès au logement en mobilisant Action Logement". Tel est l'intitulé de l'article 10 du projet d'accord national interprofessionnel "pour un nouveau modèle économique et social au service de la compétitivité des entreprises et de la sécurisation de l'emploi et des parcours professionnels", finalisé le 11 janvier.
Se référant au cadrage financier et aux engagements convenus entre l'Eat et l'UESL (Union des entreprises et des salariés pour le logement) le 12 novembre dernier (voir notre article ci-contre), le texte prévoit que l'UESL consacrera chaque année, durant la période 2013 à 2015, 100 millions d'euros au financement de "résidences collectives temporaires avec services proches de moyens d'accès aux centres-ville" ; 200 millions d'euros au financement d'une offre de logements meublés en colocation situés en cœur de ville ; 100 à 150 millions d'euros à la compensation mise en œuvre dans le cadre de la GRL (garantie des risques locatifs) "ou de tout autre dispositif s'y substituant au bénéfice des salariés" et 120 millions d'euros aux aides financières à la mobilité (Mobili-Pass et Mobili-Jeunes).
"Ces services et aides bénéficieront prioritairement aux primo-entrants sur le marché du travail, aux salariés sous contrats courts et aux salariés en mobilité professionnelle", précise le projet d'accord.

 

Téléchargements

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle