Localtis

Mobilité hydrogène : un nouvel appel à manifestation d'intérêt pour le ferroviaire

Le gouvernement a annoncé le 20 janvier le lancement d'un appel à manifestation d'intérêt (AMI) qui s'adresse aux régions pour soutenir l'émergence de la mobilité hydrogène dans le secteur ferroviaire. Il a par ailleurs dévoilé les 10 lauréats de la seconde clôture de l'appel à projets "Ecosystèmes de mobilité hydrogène" lancé par l'Ademe. Une majorité des projets sélectionnés sont portés par des collectivités.

Le gouvernement a annoncé ce 20 janvier le lancement par l'Ademe d'un nouvel appel à manifestation d'intérêt (AMI) "Aide à l'émergence de la mobilité hydrogène dans le secteur ferroviaire" dont la date limite de dépôt des candidatures est fixée au 20 mars prochain. Doté de 22 millions d'euros, il s'adresse aux autorités organisatrices des transports ferroviaires régionaux et vise à soutenir l'émergence de la mobilité hydrogène dans ce secteur via les trains bi-mode (électrique/hydrogène) permettant de réduire les impacts liés à la traction ferroviaire diesel. Dans un rapport remis fin novembre 2018 à Élisabeth Borne, alors ministre des Transports, le député de la Gironde Benoît Simian avait défendu la cause de l'hydrogène, considéré comme une solution moins coûteuse que l'électrification pour remplacer le petit millier de trains régionaux roulant au diesel en France, dont la moitié va devoir être renouvelée dans une dizaine d'années.

"Écosystèmes de mobilité hydrogène" : 10 nouveaux lauréats

Par ailleurs, les lauréats de la seconde clôture de l'appel à projets "Écosystèmes de mobilité hydrogène" lancé par l'Ademe ont aussi été dévoilés ce 20 janvier. La plupart des 10 nouveaux projets sélectionnés  sont soutenus par des collectivités. La métropole de Dijon et ses partenaires veulent ainsi prolonger le développement de la mobilité hydrogène, qui a d'abord concerné une partie de la flotte des bennes à ordures ménagères à l'occasion de leur renouvellement. Ils comptent l'élargir au transport public de passagers en développant deux stations d'approvisionnement qui alimenteront à terme 27 bus. Autre exemple : le projet Hyber, qui vise à développer un écosystème hydrogène dans l’Indre, centré sur la ville de Châteauroux. Les usages visés concernent à la fois le transport collectif en milieu urbain, par l’acquisition de six bus de 12 et 18 mètres par Châteauroux Métropole, et des déplacements professionnels, avec une centaine de véhicules légers et utilitaires légers qui seront acquis par différents opérateurs privés pour des déplacements réguliers supérieurs à 200 km par jour.
Dans les Hauts-de-France, le syndicat mixte des transports Artois-Gohelle (SMTAG), autorité organisatrice de la mobilité pour les trois agglomérations de Hénin-Carvin, Lens-Liévin et Béthune-Bruay, a aussi été sélectionné pour l'extension de son projet de ligne à haut niveau de service (BHNS), nommé Bulle 6, qui met en oeuvre des bus électriques hydrogène inaugurés à l’été 2019. La ligne desservie doit être allongée, ce qui va nécessiter de porter le parc de bus de 6 à 9 véhicules et d’augmenter les capacités de la station hydrogène au dépôt des bus. Autre lauréat : le projet Tethys, porté par le syndicat mixte des transports pour le Rhône et l’agglomération lyonnaise (Sytral). Celui-ci envisage d’acquérir deux bus à hydrogène pour la desserte d’une ligne de bus du réseau de transport en commun lyonnais. Les bus s’alimenteront sur une infrastructure déjà existante. L’expérimentation a pour but de valider la technologie en vue d’un renouvellement de la flotte de bus articulés à horizon 2025, dont le choix du carburant est en discussion.
Au total, l'appel à projets, lancé par l'Ademe en octobre 2018, a permis de sélectionner 20 lauréats pour un financement d'environ 80 millions d'euros. L'ensemble des projets doit permettre de déployer plus de 43 stations-service hydrogène (pour un objectif de 100 en 2023) et 158 poids lourds (pour un objectif de 200 en 2023).

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page