Mission Opérationnelle Transfrontalière

MOT

Associations

Association d'élus

La MOT a une double structure, interministérielle et associative.

L’association MOT regroupe les acteurs des territoires frontaliers : collectivités territoriales et leurs groupements, structures transfrontalières, États, entreprises publiques, fédérations, réseaux, agences d'urbanisme, etc. impliqués dans la coopération transfrontalière. Elle est soutenue au niveau national par plusieurs ministères (Ministère de l’Intérieur, Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, Ministère des Outre-Mer), le Commissariat Général à l'Egalite des Territoires (CGET) et la Banque des Territoires. Elle concentre ses travaux sur la coopération transfrontalière de proximité et l'aide à la définition de politiques s’inscrivant dans les territoires transfrontaliers. Son rôle est d’assister les porteurs de projets, de veiller aux intérêts des territoires transfrontaliers et de mettre en réseau les acteurs et les expériences. La MOT assure l’interface entre les parties prenantes pour trouver les solutions transfrontalières aux bons niveaux (local, national, européen). 
 

Les enjeux des territoires transfrontaliers

Les territoires transfrontaliers nécessitent une gestion spécifique de la part des acteurs locaux et régionaux, passant par un développement territorial intégré à l'échelle de l'ensemble du territoire. La MOT et ses 70 adhérents ont développé une approche nouvelle de la coopération transfrontalière, en agissant à la fois aux niveaux local et régional, aux niveaux national et européen. 

Les acteurs locaux et régionaux sont plus que jamais en première ligne ; souvent avec l’appui de la MOT, ils développent des projets de plus en plus ambitieux au service des habitants des territoires transfrontaliers, véritables fabriques d’Europe. Plus l’intégration transfrontalière se confirme, plus de nouveaux obstacles apparaissent, mais aussi la volonté de les résoudre, ce à quoi le réseau de la MOT s'emploie notamment avec un nouveau forum en ligne qui a pour objectif de mutualiser les solutions, et de faire remonter les obstacles non résolus aux niveaux national et européen. 

Les États doivent eux adapter leurs politiques aux enjeux transfrontaliers et entreprendre de mieux se coordonner entre eux mais aussi en interne avec les collectivités. À l’avenir, c’est l’intégration transfrontalière et européenne qu’il faut viser. Les discussions en cours sur l’après 2020 doivent quant à elles mettre l’intégration transfrontalière au cœur des réformes.

 


 

Le partenariat Mission Opérationnelle Transfrontalière – Banque des Territoires

Le partenariat entre la MOT et la Banque des Territoires porte sur : 

  • L'appui aux acteurs de la coopération transfrontalière

Avec un travail sur l'identification et l'accompagnement de projets d’investissements transfrontaliers portés par les collectivités, la formation des personnels du groupe aux questions transfrontalières, l'apport de l'expertise de la MOT auprès des filiales du groupe ;

  • La définition et la mise en œuvre des politiques transfrontalières

Avec un accompagnement des Directions régionales de la Banque des Territoires, comme par exemple dans leurs relations aux stratégies régionales (SRADDET, etc.), et le soutien des métropoles frontalières dans l'élaboration de leurs Schémas de Coopération Transfrontalière (SCT) financés par la Banque des Territoires ; ou encore la production d'un cahier thématique visant à valoriser les actions transfrontalières dans le domaine de la transition énergétique ;

  • La défense des intérêts des territoires transfrontaliers

Avec le suivi de la thématique de l'investissement transfrontalier en Europe dans le cadre du FEIS (Fonds européen pour les investissements stratégiques - Plan Juncker) ou celui de l'acquisition/reprise des PME en transfrontalier. 

Adresse
23, rue des Bourdonnais
75001 Paris
Téléphone
Réseaux sociaux
Haut de page