Epidémies - Moustiques : le Gard rejoint la liste des départements à risque

Un arrêté du 15 septembre ajoute le Gard à la liste des départements où les moustiques constituent une menace pour la santé publique, après le Var, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône et les Alpes-de-Haute-Provence. Ces départements sont touchés par l'extension progressive d'une variété de moustique, Aedes albopictus, aussi appelé "moustique tigre", particulièrement agressive et vecteur du chikungunya et de la dengue. Il est apparu dans le Var en 2004 avant de s'étendre au sud de la France. Les autorités sanitaires ont lancé un plan national de lutte en 2008, qui est décliné dans chaque département. Dans ce cadre, la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (DDASS) est chargée de la veille sanitaire. Le conseil général ainsi que l'Entente interdépartementale pour la démoustication du littoral méditerranéen (EID) lui transmettent toutes les informations en leur possession. Le département est aussi chargé de la gestion de la lutte opérationnelle anti-vectorielle, compétence dont il a la charge depuis 2004. Les services communaux d’hygiène et de santé (SCHS) servent de relais à la DDASS. Les communes doivent par ailleurs signaler les zones à risque au département et ont en charge la suppression des larves dans les lieux publics.

 M.T.

Référence : arrêté du 15 septembre 2011 modifiant l'arrêté du 26 août 2008 fixant la liste des départements où les moustiques constituent une menace pour la santé de la population, JO du 27 septembre 2011.

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle