À Niederbronn-les-Bains en Alsace, le compostage individuel et collectif se développe

Publié le
dans

Environnement

Energie

Bas-Rhin

Depuis 2007, la communauté de communes du Pays de Niederbronn-les-Bains fait la promotion du compostage, en partenariat avec l'Association de développement de l'Alsace du Nord (Adean) et le Smictom du nord du Bas-Rhin. L'initiative ne vise pas seulement les maisons individuelles, mais s'adresse aussi aux professionnels et aux résidents d'immeubles collectifs. La collecte des déchets avec comptage des levées pour la tarification joue un rôle incitatif.

Constatant qu’une poubelle d'ordures ménagères contenait encore près de 30% de déchets organiques, la communauté de communes de Niederbronn-les-bains (13 communes, 23.500 habitants) s’est engagée dans le compostage en développant une communication active. "Dans le cade d’un marché passé après consultation, nous acquérons des composteurs en bois, de contenance d’un mètre cube. Achetés 68 euros l’unité, ils sont revendus 25 euros aux personnes qui souhaitent mettre le compostage en pratique, après avoir assisté à nos animations. Nous travaillons avec plusieurs partenaires, grâce à qui nous pouvons réaliser cette rédution de coût pour le particulier : subventions de l'Ademe (20%), du département (25%), ainsi que du Smictom (23%)", explique Thierry Messer, agent de développement. Depuis 2007, l'intercommunalité a vendu près de huit cents composteurs. Elle en a également installé dans les trois collèges du territoire. Parallèlement, la communauté a déployé une vaste campagne de sensibilisation : conférences dans les communes avec support vidéo, animées par le Centre d'initiation à la nature et à l'environnement (CINE), qui ont déjà réuni 1200 personnes ; stands lors de manifestations locales (fêtes de villages, foires…) ; informations dans les déchetteries.

Un réseau de "guides composteurs" bénévoles et une diversification des animations

"Dès 2008, l’intercommunalité a voulu aller plus loin, et l'animatrice du CINE a formé un réseau de relais locaux avec une vingtaine de volontaires, qui l’accompagnent lors ses séances d’animation ou interviennent de manière autonome", indique Fernand Feig, président de la communauté de communes. Depuis 2010, l'animatrice organise également des ateliers pratiques pour expliquer le fonctionnement et les gestes essentiels pour réussir le compost domestique. Dans plusieurs communes, des lieux de démonstration permettent de former les guides composteurs et de sensibiliser le grand public et les scolaires. Des animations socio-éducatives autour du jardinage sont proposées aux jeunes pour compléter cette formation.

Aller plus loin avec les professionnels

La communauté de communes s'adresse également aux professionnels dont l’activité est productrice d’importantes quantités de déchets organiques : espaces verts, restauration… Les ouvriers communaux bénéficient d'une formation en plusieurs sessions : en plus du compostage, ils apprennent des techniques alternatives d'entretien des espaces verts. Une réunion d'information a été organisée en 2009 à l’intention des professionnels de la restauration, intendants de collèges, de maisons de retraite, du centre thermal, du couvent, ainsi que les restaurateurs.

Et pourquoi pas l'habitat collectif ?

Au printemps 2010, l’animatrice du CINE et deux guides composteurs ont organisé un atelier pratique dans deux copropriétés déjà équipées de composteurs, et à l’automne 2010 des ateliers ont été organisés sur trois ensembles immobiliers gérés par une société d’Investissements immobiliers. Le responsable de l'entretien des immeubles gérés par l'office HLM Opus 67 a participé à ces ateliers dans la perspective d’installer des composteurs dans les bâtiments HLM disposant d'espaces verts. "Le compostage dans l'habitat vertical n'est possible que si les gestionnaires sont partie prenante et si les locataires sont sensibilisés, notamment aux exigences et aux difficultés de la gestion collective d’un composteur", indique Fernand Feig.

La redevance incitative : un argument de poids


"Proposer le compostage en immeuble ne répond pas seulement à une exigence de tri, mais aussi d'équité", souligne le président de la communauté de communes. La redevance incitative pour l'enlèvement des ordures ménagères a été instituée en 2009. Elle incite les citoyens à pratiquer le compostage, qui diminue le poids des poubelles au même titre que le tri sélectif. Un argument de taille quand la facture est calculée au nombre de levées du bac. "Les habitants l'ont vite compris : en 2009 nous avons vendu 230 composteurs, contre 160 l'année précédente".

Les marges de progrès demeurent importantes : aujourd'hui, 40% des habitants ignorent encore que la communauté vend des composteurs et, fin 2010, les déchets organiques représentaient un volume trop important. Les résultats sont cependant encourageants : alors qu'en 2008 le Smictom traitait 70 kg de déchets organiques par habitant et par an, il n’en traitait plus que 45 en 2010.

Laura Henimann / PCA pour la rubrique Expériences du site www.mairieconseils.net
 

Communauté de communes du Pays de Niederbronn-les-Bains

5, place du Bureau central- BP 80029
67892 Niederbronn-les-Bains Cedex
ccpn.contact@cc-pays-de-niederbronn.fr

Thierry Messer

agent de développement
Haut de page