Olivier Sichel missionné pour piloter le travail sur de nouvelles offres de rénovation des passoires énergétiques

Olivier Sichel a été missionné par Bruno Le Maire, ministre de l’économie des finances et de la relance, et Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement, pour piloter une task force dédiée à travailler sur de nouvelles offres de rénovation des passoires énergétiques

Avec cette nouvelle mission, nous renforçons notre action et contribuons à réduire l’empreinte énergétique de tous les logements en France. Pour faire émerger de nouvelles solutions concrètes, digitales notamment, nous comptons sur notre capacité à embarquer et réunir autour de la table les différentes parties prenantes, qu’ils soient acteurs publics ou privés. L’objectif est d’améliorer tant l’accompagnement et le financement des ménages qui engageront des travaux de rénovation, que de simplifier la lisibilité, la compréhension et l’accès des ménages à ces offres.

Olivier Sichel, directeur de la Banque des Territoires

En déplacement dans l’Oise ce jeudi 7 janvier, en compagnie d’Olivier Sichel, Emmanuelle Wargon, a officiellement lancé le travail sur l’offre de financement de la rénovation des passoires énergétiques, annoncé par le Président de la République lors de son échange avec les 150 Citoyens de la Convention le 14 décembre dernier.

« L’accélération de la rénovation énergétique est déjà une réalité avec le succès de MaPrimeRenov. Pour atteindre nos objectifs climatiques, il faut désormais réussir à engager la rénovation globale de chacune des 4.8 millions de passoires énergétiques que compte le pays en s’assurant que tous les Français trouvent facilement une solution simple et financièrement soutenable. L’objectif donné à cette task force c’est de définir cette solution et de négocier son modèle économique. » a précisé Emmanuelle Wargon.

Renforcer l'accompagnement des ménages pour la rénovation globale des logements

L’objectif de cette task force sera de faire émerger des voies d’amélioration et des modèles de massification d’offres de rénovation globale des passoires énergétiques, notamment à destination des ménages les plus modestes. Il s’agira également par la négociation entre les divers acteurs associés d’obtenir des engagements concrets quant au montant et au déploiement de telles offres.

Cet objectif et ce travail s’inscriront en cohérence et en complément de l’ensemble des actions du Gouvernement en faveur de l’accélération de la rénovation énergétique des logements, notamment de la montée en puissance de MaPrimeRenov’ lors de la relance et de la simplification des aides, du renforcement du service public de la rénovation énergétique partout en France ou encore des futures obligations prévues par la loi énergie climat et la future loi issue des propositions de la Convention citoyenne.

Bruno Le Maire a ainsi rappelé : « La rénovation énergétique des logements, et en particulier des passoires énergétiques, est une priorité incontournable pour respecter nos engagements climatiques, mais également pour la qualité de vie et le pouvoir d’achat des Français. France Relance participe à ces objectifs, en consacrant 2 Mds€ à MaPrimeRenov’, en la renforçant et en la simplifiant. Mais nous devons aller plus loin. La mission confiée à Olivier Sichel nous permettra de trouver des solutions et des offres adaptées, accessibles pour tous, afin de rénover les logements les plus énergivores. »

Une nouvelle mission pour renforcer notre action et contribuer à réduire l’empreinte énergique de tous les logements en France

Dans le cadre de cette task force, Olivier Sichel réunira en formation resserrée des représentants d’entreprises et institutions publiques clés pour le déploiement massif d’offres de rénovation, en particulier du secteur de l’énergie et de l’efficacité énergétique, du monde bancaire, du monde académique, des collectivités et des opérateurs déjà actifs dans l’accompagnement de la rénovation auprès des ménages modestes.

Des parlementaires ainsi que des représentants des 150 Citoyens de la convention seront également associés, afin d’assurer le lien avec les propositions de la Convention citoyenne et le débat parlementaire autour du futur projet de loi qui en sera issu. Les conclusions de cette mission seront rendues en mars prochain

Pour aller plus loin