Var

Olivier Devillers

Ollioules : QRcode et SMS pour réduire la mise en fourrière des véhicules (83)

Depuis le mois d’avril 2017, Ollioules propose à ses habitants un dispositif d’alerte par SMS pour leur éviter les frais de mise en fourrière de leur véhicule.  

Proche de Toulon, la ville d’Ollioules (13.417 habitants) dispose d’un centre historique ancien où il est difficile de stationner. Le stationnement est gratuit sur l’ensemble de la commune avec une zone bleue dans la partie centrale et plusieurs parkings illimités en périphérie. Occasionnellement, la municipalité utilise des espaces publics pour l’organisation de cérémonies et de commémorations et doit, à ces occasions, enlever une partie des véhicules stationnés.

S’inspirer de l’expérience d’une commune

"Malgré les affichettes et papillons que nous diffusons en amont des manifestations, certains oublient de déplacer leur véhicule. Reste qu’exiger une amende de 110 à140 euros pour le récupérer à la fourrière nous semble injuste. Car une telle somme peut grever sensiblement le budget d’une famille", observe le maire d’Ollioules, Robert Beneventi.
Informé de l’existence du système Stop-Fourrière imaginé par la commune de Toreilles dans les Pyrénées-Orientales (voir encadré), l’élu a souhaité le déployer dans sa ville pour faciliter la vie de ses administrés.

QRcode derrière le pare-brise

Concrètement, grâce à un QRcode (code-barres en deux dimensions) crypté, qui est à placer derrière le pare-brise de leur véhicule, les automobilistes peuvent être alertés par SMS d’un risque de mise en fourrière. Pour cela, la démarche est simple : le propriétaire du véhicule doit simplement indiquer à la mairie la plaque d’immatriculation de son véhicule et son numéro de portable. Après avoir rempli et transmis le formulaire au service Fiscalité locale en mairie ou via internet, il reçoit un QRcode individuel.

Gain de temps pour les policiers municipaux

Si le véhicule est stationné sur un emplacement sensible ou en limite du délai, les policiers municipaux (huit personnes à temps plein) scannent le QRcode à l’aide d’un smartphone qui envoie automatiquement le SMS au propriétaire du véhicule, lui indiquant l’horaire limite pour déplacer le véhicule concerné. "L’application fait gagner du temps aux policiers qui auparavant devaient effectuer des recherches à l’aide de la plaque d’immatriculation. Or, l’utilisateur effectif du véhicule n’est pas toujours son propriétaire", précise le service communication.

Le stationnement illicite n’est pas concerné

La levée des frais de fourrière se situe dans le périmètre du pouvoir d’indulgence dont dispose la mairie pour les contraventions. En revanche, les automobilistes n’échappent pas à l’amende forfaitaire, qui est envoyée automatiquement, la ville étant passée récemment au PV électronique - les véhicules en stationnement illicite ou sur emplacement PMR sont exclus du champ d’application de Stop-Fourrière.
Si le système cible en priorité les résidents, il est ouvert aux 6.500 personnes qui se rendent à Ollioules tous les jours pour travailler.

Investissement modéré mais gros effort de communication

Pour utiliser Stop-Fourrière, la ville s’est acquittée d’une licence illimitée de 1.887 euros TTC, comprenant l’accès à une plate-forme de suivi, l’installation de l’application sur deux smartphones, et 500 QRcodes gratuits. Les suivants seront facturés 90 centimes TTC l’unité.
Trois mois après son lancement, la ville comptait d’ores et déjà 96 demandes de QRcode en mairie, un chiffre jugé "satisfaisant pour un démarrage". La mairie va cependant accentuer l’effort de communication dans les mois à venir - presse quotidienne régionale, site internet, page Facebook, bulletin municipal, information lors des réunions de quartier… - tous les moyens de communication vont être mobilisés pour faire connaître le dispositif. La mairie a également programmé le lancement d’une enquête pour connaître l’avis et les remarques des utilisateurs. Ces informations seront remontées au prestataire qui s’est engagé à apporter des améliorations à son produit.

Innovation née à Torreilles (66)
Stop-Fourrière a été imaginé en 2015 par le service informatique de la mairie de Torreilles (3.643 hab.). La municipalité souhaitait éviter à ses visiteurs les frais de mise en fourrière mais aussi de taxi, celle-ci étant distante à 15 kilomètres du village. Elle a été développée sur Android par un prestataire informatique local. La particularité de l’application est d’utiliser des QRcodes cryptés ne pouvant être lus que par un logiciel spécifique.
 

Contact(s)

Commune d'Ollioules

2 place Marius Trotobas
83190 Ollioules
04 94 30 41 41
ollioulesmairie@gmail.com

Robert Beneventi

Maire

Catherine Buisson

Service culture patrimoine communication festivités
cathy.buisson@gmail.com
Haut de page