Parcelle disponible pour jardin partagé : le comité d'arrondissement de Bègles sème et essaime

Publié le
dans

Organisation territoriale, élus et institutions

Environnement

Energie

Gironde

Le premier "jardin partagé" de la ville a ouvert à la rentrée 2010. Habituellement, à Bègles comme ailleurs, c'est la commune qui entretient les jardins collectifs. Cette fois, ce sont les habitants eux-mêmes, regroupés en conseil d'arrondissement, qui sont à la manœuvre ! Une initiative expérimentale qui ne tardera pas à essaimer.

Bègles, 25.000 habitants, est l’une des 27 communes qui composent la communauté urbaine de Bordeaux. La ville est organisée en arrondissements, et pour chacun d’entre eux les habitants élisent un conseil qui dispose d'un budget propre. Dans le quartier Langevin, non loin du centre-ville, les habitants ont souhaité mener une expérience collective en créant un jardin public.

Une association présente des vidéos sur ce qui se fait ailleurs

Fabienne Cabrera, conseillère municipale déléguée à l'environnement et à l'urbanisme de proximité, qui habite le quartier, se souvient d'une longue phase préparatoire : "Nous avons commencé à en parler fin 2007 et, à chaque réunion du conseil, le sujet revenait sur le tapis. Pour réussir à mieux définir le projet, nous nous sommes fait aider par une association qui a réalisé des vidéos sur des expériences de jardins partagés en région parisienne. Peu à peu, nous avons défini ce que devait être ce jardin : un lieu de rencontres urbain, entretenu par les habitants eux-mêmes."

De quel jardin parlons-nous ? Pour quel projet ?

A la différence des jardins familiaux organisés en parcelles individuelles, ici dans ce jardin partagé, tout est mis en commun. Les Béglais peuvent y planter des fleurs, des herbes aromatiques, des légumes, des arbres fruitiers... et celui qui récolte n'est pas toujours celui qui à semé. L'objectif premier est d'y fabriquer du lien social, notamment par l'échange de bonnes pratiques. Et pour cela, les habitants se chargent eux-mêmes de son entretien, en respectant la charte de la biodiversité qui fait partie de l'Agenda 21 de la commune. Cette prise en main par les habitants fait toute la différence avec une autre expérience qui avait été lancée en 2008 dans le quartier des Pré-Rimbaud : sur un ancien ‘délaissé de voirie’, la ville a implanté des aires de pique-nique parsemées de fruitiers destinés à la collecte libre et collective. L'espace respecté par les habitants a trouvé une nouvelle vocation. Mais ce sont les services municipaux qui l'entretiennent. Ici, dans le quartier de Langevin, les habitants ne sont plus seulement utilisateurs du jardin, mais associés très en amont, ils en sont les jardiniers.

Après ce premier jardin, un recensement de parcelles disponibles

Afin de concrétiser le projet du conseil d'arrondissement, la commune a acquis un grand espace de 250 m2, bordé par une église et des équipements publics (espaces sportifs, skate park, centre de loisirs). Les dix milles euros de budget du conseil d'arrondissement ont servi à amender la terre, et les premières plantations ont été faites à l'automne 2010. Un habitant du quartier, ingénieur agronome à la retraite, s'est chargé d'organiser la rotation des cultures, et a encouragé chacun à contribuer en fonction de ses envies et de son temps. "Il faut faire confiance aux habitants, explique Fabienne Cabrera, ne pas penser que parce que l'on est élu ou technicien on sait tout faire."
Dopée par ces expériences positives, la ville de Bègles s'est lancée dans le recensement des parcelles disponibles, quelque soit leur taille et leur situation. Il ne s'agit pas de faire des jardins partagés partout, il y a également une forte demande d'espaces de promenade et de jardins familiaux. La volonté des élus est de réintroduire la nature en ville sous toutes ses formes.

Luc Blanchard, pour la rubrique Expériences du site www.mairieconseils.net
 

Commune de Bègles

Nombre d'habitants :

28000
77, rue Calixte-Camelle
33130 Bègles
contact@mairie-begles.fr

Fabienne Cabrera

Conseillère municipale, déléguée à l'environnement et à l'urbanisme de proximité
Haut de page