Energie - Polémique sur le coût d'installation des compteurs électriques "intelligents"

L'installation des nouveaux compteurs électriques dits "intelligents" s'annonce beaucoup plus coûteuse que prévu et pourrait atteindre 8 à 9 milliards d'euros, financés par le tarif d'utilisation des réseaux publics d'électricité (Turpe) payé par les usagers sur leur facture d'électricité, a estimé le 8 juin la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR). "C'est un coût qui intègre la fourniture et la pose des compteurs en eux-mêmes, la fourniture des concentrateurs qui sont chargés de collecter les données de chacun des compteurs pour les réémettre vers le système de gestion et d'exploitation d'ErDF et la création des systèmes informatiques de gestion et d'exploitation des données", a déclaré à l'AFP Jean-Luc Dupont, membre du bureau de la FNCCR, confirmant des informations du Parisien qui a calculé que la facture pourrait atteindre 230 euros par abonné EDF. Sans confirmer ce coût, le ministre de l'Energie, Jean-Louis Borloo, a rappelé sur Canal Plus mardi qu'il serait bien supporté par les usagers.
Une directive européenne prévoit l'installation de ce type de compteurs sur le réseau d'ici à 2020 chez au moins 80% des usagers pour faciliter la mise en place des tarifs différenciés en fonction des modes de consommation, améliorer la concurrence et favoriser des économies d'énergie.
ErDF, qui gère le réseau basse et moyenne tension, a dans un premier temps estimé leur coût d'installation à 4 à 5 milliards d'euros. Dans un communiqué diffusé le 8 juin, la filiale d'EDF a assuré que ce coût serait de 120 à 140 euros par usager si les compteurs étaient généralisés, soit un montant "très inférieur aux gains générés par les économies d'énergie" qui pourraient atteindre 50 euros par an pour une facture annuelle de 400 euros.
Le nouveau système est actuellement testé dans les régions de Tours et de Lyon. Quelque 300.000 compteurs, baptisés Linky, doivent être installés d'ici à la fin 2011 pour l'expérimentation en cours. "Actuellement, 30.000 compteurs ont été posés et 70.000 devraient être installés d'ici à fin juin", a précisé ErDF. Mais "aujourd'hui, la décision de généraliser le déploiement des compteurs communicants n'est pas prise" et leur mode de financement n'est pas déterminé, a souligné la filiale d'EDF.

Anne Lenormand avec AFP
 

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle