Premier bilan des mesures France Relance à destination des associations

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance et Olivia Grégoire, secrétaire d’Etat en charge de l’Economie sociale, solidaire et responsable, ont présenté vendredi 28 mai 2021 un premier bilan des mesures ouvertes aux associations dans le cadre du plan France Relance.

Ce premier bilan a pour ambition de rappeler que "les structures associatives employeuses, parties prenantes à part entière de notre économie, sont pleinement éligibles aux mesures de France Relance depuis octobre 2020". "Ces portraits de la Relance mettent en lumière la diversité des projets soutenus : au service de la lutte contre la pauvreté, le mal logement, la fracture numérique, ou au bénéfice de l’économie circulaire, de l’inclusion, de la jeunesse, des tiers-lieux ou encore d’une alimentation locale et durable"; est-il détaillé dans le communiqué.

Il est par ailleurs rappelé que l’investissement réalisé par l’Etat dans l’économie sociale et solidaire dont font partie les 159.000 associations employeuses, est "historique". "Elles ont accès à plus de 3 milliards d’euros de crédits ouverts dans une quinzaine d’appels à projets ou d’appels à manifestation d’intérêt, auxquels elles peuvent encore candidater", souligne le ministère. Il rappelle que les associations sont également éligibles aux dispositifs créateurs d’emploi, notamment dans le cadre du plan 1 jeune 1 solution. 

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle