Prix Leader en région : les lauréats 2022 annoncés

Leader France a annoncé lors d'une cérémonie numérique organisée le 21 octobre 2022 les projets lauréats des Prix Leader en région qui mettent en valeur les réalisations financées par le programme européen de développement local Leader 2014-2022. Ces projets tenteront leur chance lors du congrès national des GAL le 14 novembre à Angers pour obtenir les Prix Leader nationaux. 

Un restaurant nomade dans le Boulonnais, un tiers-lieu dans une ancienne gare en Auvergne, des maisons d'hôtes qui mutualisent leurs moyens en Corse… le 21 octobre 2022, lors d'une cérémonie numérique, Thibaut Guignard, président de Leader France, et Alexis Lebrat, secrétaire général, ont dévoilé les lauréats des Prix Leader en région pour l'innovation et l'expérimentation en milieu rural. Ouvert à tous les groupes d'action locale (GAL) français chargés de la mise en œuvre du programme européen de développement local, ces prix mettent en avant des réalisations concrètes financées par Leader 2014-2022 dans l'ensemble des régions. "Plus de 150 projets ont été déposés par les GAL des différentes régions françaises, a souligné Thibaut Guignard. Un jury d'animateurs et de gestionnaires a étudié les dossiers." Deux dossiers par région ont été sélectionnés, qui ont ensuite été départagés. Ces projets régionaux seront présentés lors du congrès national des GAL, le 14 novembre 2022 à Angers, pour la sélection des Prix Leader nationaux.

Parmi les projets lauréats : Castellu d'Orezza, présenté par le GAL Castagniccia Mare e Monti de Haute-Corse. Le projet se situe dans un petit village d'une trentaine d'habitants, Carcheto-Brustico en Castagniccia, un territoire qui a connu un important processus de désertification durant l'entre-deux-guerres et un phénomène de migration des populations vers les zones littorales de la côte orientale. La population y est vieillissante et les activités économiques quasi inexistantes. De nombreuses maisons de village tombent en ruine.

Créer des activités économiques dans les villages de l'intérieur de la Corse

"La stratégie du GAL est de créer des activités économiques dans les villages de l'intérieur, a expliqué Éric Bereni, animateur du GAL. Durant l'annonce des projets lauréats, un porteur de projet avait une chambre d'hôtes et voulait la faire monter en gamme pour ouvrir toute l'année, il a entraîné autour de lui trois ou quatre autres porteurs de projets ; la démarche est très intéressante car il y a une mise en réseau de plusieurs maisons d'hôtes qui mettent en commun certaines activités comme la piscine, une salle de sport qu'ils vont construire, le restaurant, et ils vont faire de la promotion commune." Le GAL a accompagné les porteurs de projets dans leurs démarches avec un financement Leader à hauteur de 80% du coût du projet, soit environ 120.000 euros sur un investissement de 150.000 euros.

Autre projet lauréat : la "tortue maraîchère" présentée par le GAL de l'Est-Audois en Occitanie. Il s'agit d'une expérimentation lancée par un collectif destinée à tester une barge dans laquelle des végétaux sont cultivés. Sorte de jardin flottant de 60 mètres carré, installé au milieu de l'étang de La Palme, la tortue maraîchère peut produire autant qu'un jardin dix fois plus grand en totale autonomie. Le projet est réalisé en partenariat avec un restaurant sur le rivage qui cuisine les produits ainsi cultivés. Une réponse originale et expérimentale au coût de plus en plus élevé des terres agricoles, sachant qu'en plus, les terres locales souffrent de salinité. Ce qui rend difficile l'installation et la pérennité de producteurs locaux. Le coût du projet s'élève à 47.405 euros dont 30.333 sont pris en charge par le fonds européen agricole pour le développement rural (Feader).

Un tiers-lieu dans une ancienne gare

Un projet de tiers-lieu, "L'autre gare", présenté par le GAL Territoire Bourbon Pays Moulins Auvergne, qui regroupe les six intercommunalités du nord-est de l'Allier et représente près de 89.000 habitants pour 83 communes, fait aussi partie des lauréats. Ouvert en avril 2022 à Villeneuve-sur-Allier, petit bourg d'un peu plus de 1.000 habitants, il comprend une épicerie de produits locaux et un café-bar. Objectif : rendre l'accès aux produits locaux et créer du lien pour redynamiser le village qui ne dispose plus de commerces hormis une boulangerie. Des ateliers et événements sont aussi organisés pour permettre aux différentes populations de se rencontrer et d'échanger. "Le projet fonctionne très bien, il y a un super retour de la population, a expliqué Ingrid Charnet animatrice du GAL. Le projet a mis en valeur toutes les relations entre la population du village, les producteurs locaux, la mairie, le département, c'est un projet très concerté dans un lieu atypique, une ancienne gare." Coût total du projet : 35.228 euros, dont 7.221 euros du Feader.

Parmi les autres lauréats : un restaurant mobile, conçu comme un laboratoire éphémère et convivial, Cool K'cahuète, sillonnant la Côte d'Opale, soutenu par le GAL du Pays Boulonnais en Hauts-de-France. Et dans le Bassin parisien, un projet de recherche vise à étudier le pâturage de parcelles de céréaliers par des moutons. Il est soutenu par le GAL Sud 77 et Gâtinais français.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle