Programme "Petites villes de demain" : la Banque des Territoires mobilise 300 M€

Partenaire du programme "Petites villes de demain" lancé ce jour par le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, la Banque des Territoires mobilise 300 M€ pour soutenir les petites centralités. Le programme "Petites villes de demain" a pour objectif la revitalisation de 1 000 villes de moins de 20 000 habitants. A cette fin, il met à disposition des élus une palette de moyens pour les accompagner dans la mise en place d’un projet global de redynamisation. Ce programme est piloté par l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT) en partenariat avec une quarantaine de partenaires dont la Banque des Territoires, l’agence nationale de l’habitat, le CEREMA, l’ADEME et l’Association des Petites Villes de France.

Le soutien de la Banque des Territoires au programme "Petites villes de demain" s’inscrit dans la continuité du programme Action cœur de ville et dans la droite ligne de son plan de relance puisque l’objectif de "Petites villes de demain" est de permettre à ces villes de moins de 20 000 habitants d’être moteurs sur notre territoire.

En s’impliquant dans ce programme, la Banque des Territoires souhaite ainsi soutenir les petites centralités et les accompagner pour conforter et installer des équipements et services structurants tout en créant un environnement favorable à la création de valeur économique.

A cette fin, elle mobilise 300 M€ sur la durée du programme.

200 M€ pour soutenir l’ingénierie

  • 45 M€ pour le co-financement de postes de chefs de projet revitalisation
  • 85 M€ pour le co-financement de missions d’expertises techniques et d’ingénierie pour fiabiliser et sécuriser les projets des territoires
  • 70 M€ pour le financement d’assistances techniques pour aider les territoires les moins avancés à structurer leur projet de redynamisation

100 M€ pour investir dans les projets locaux

Par ailleurs, la Banque des Territoires accordera des Prêts de Renouvellement Urbain (durée maximale portée à 30 ans), sans contrainte d’enveloppe, aux acteurs publics et privés dans les périmètres ORT (Opération de Revitalisation de Territoire) des « Petites villes de demain ».

Haut de page