Projet transfrontalier de sentiers de randonnées franco-suisses (25)

Publié le
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Doubs

La communauté de communes du Mont d'Or et des Deux Lacs, dans le Doubs, s'est associée à l'office du tourisme d'Yverdon-les-Bains Région, en Suisse, pour réaménager les itinéraires de randonnées transfrontaliers. Malgré quelques mésaventures, liées aux financements européens, les résultats sont là.

C'est en 2011 que la communauté de communes du Mont d'Or et des deux Lacs (19 communes, 11.531 habitants) lance les études de faisabilité concernant la revalorisation de ses itinéraires de randonnée pédestres et VTT, parmi lesquels figurent deux sentiers thématiques franco-suisses emblématiques : le sentier des Bornes et celui de La Jougenna. L'état des lieux est sévère : les brochures et les pupitres d’interprétation ont vieilli, la cartographie et le balisage des sentiers méritent une sérieuse cure de jeunesse...
Un budget de 450.000 € est voté en 2014 pour l’aménagement et la valorisation de ces itinéraires, dont 98.093 € dédiés aux itinéraires transfrontaliers. Côté Suisse, un budget de 58.045 € y est consacré, ce qui porte l’investissement franco-suisse à un montant de 156.138 €

Programme Interreg

Pour la partie du projet qui concerne les chemins de randonnées franco-suisses, les élus décident de solliciter des financements européens à travers le programme Interreg. Les deux communes suisses concernées, Vallorbe et Sainte-Croix, sont intéressées et confient le soin à l'Office du tourisme d’Yverdon-les-Bains Région de piloter le dossier coté helvétique. 42.850 € sont attribués par le programme européen pour la partie France, mais à la condition que l’opération soit soldée financièrement à l'été 2015.

Coopération fructueuse

Le travail commence au printemps 2014. Côté suisse, beaucoup a déjà été fait, il s'agit surtout d'harmoniser le balisage et la signalétique des sentiers avec la charte graphique élaborée par la communauté de communes. Côté français, il s'agit d'une véritable remise à niveau. Outre la rénovation du balisage, elle comprend la mise à jour de la cartographie, la création de nouveaux documents d'interprétation et le développement d'une application mobile permettant de découvrir un des sentiers sous forme de jeu.
Le projet mobilise les élus et les professionnels du tourisme des deux côtés de la frontière. Une dizaine de personnes se réunissent régulièrement, partagent leurs expériences, apprennent à se connaître et à travailler ensemble.

Equilibre financier compromis

"Cette collaboration nous a beaucoup apporté, constate Vincent Fleurot, agent de développement à la communauté de communes du Mont d'Or et des deux Lacs. Malheureusement pour nous, le projet franco-suisse n'était qu'une partie d’une opération plus vaste que nous n'avons pas été en mesure de solder dans les temps et les conditions imposées par le programme Interreg. Le projet d’aménagement était prévu pour l’ensemble du schéma d’itinéraires coté France (250 km pédestre, 150 km VTT, 80 km trail) mais seule la partie franco-suisse est finalisée, avec notamment la réhabilitation complète des sentiers thématiques des Bornes et de la Jougnena. Du coup, nos amis Suisses ont été les seuls à toucher une subvention Interreg". Finalement, grâce à l'intervention du commissariat de massif et de la région Bourgogne Franche-Comté, une subvention du Fonds européen de développement régional (FEDER) est venue compenser celle d'Interreg. Le reste à charge de la communauté de communes n'a donc pas augmenté, malgré un budget global s’élevant finalement à 477.000 €.

Bilan positif

Cette mésaventure montre, s'il en était besoin, que les programmes européens sont exigeants. Pour les mener à bien, il est indispensable de prendre en compte toutes leurs contraintes très en amont des projets et de bien évaluer le temps nécessaire à leur mise en œuvre.
Il n'en reste pas moins qu’au sein de la communauté de communes du Mont d'Or et des deux Lacs, le cadre européen a initié une dynamique qui a permis d'associer de nombreux acteurs territoriaux et touristiques de part et d’autre de la frontière, et que dans un temps très court les chemins de randonnées transfrontaliers ont retrouvé une nouvelle jeunesse.

Luc Blanchard, Studio Graph, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Communauté de communes du Mont d'Or et des deux Lacs

Nombre d'habitants :

12000

Nombre de communes :

19

2, rue de la Seigne
25370 LES HOPITAUX VIEUX
accueil.ccmo2l@orange.fr

Vincent Fleurot

Agent de développement
Haut de page