Vienne

Pti'bus : un transport collectif à la demande dans l'agglomération de Poitiers

La communauté d'agglomération de Poitiers a mis en place en 2002 un système de transports collectifs à la demande appelé Pti'bus. Ce service, qui permet d'étendre l'offre de transport aux coins les plus reculés du territoire, compte aujourd'hui 3.000 abonnés.

La communauté d'agglomération de Poitiers (douze communes et 130.000 habitants) a saisi l'occasion de l'adoption d'un plan de déplacement urbain, en 2000, pour réfléchir à la réorganisation du réseau de transports collectifs avec l'objectif d'assurer à tous le droit au transport. Or, si les zones denses de l'agglomération étaient bien desservies par des liaisons de bus, se posait la question de la desserte des petits hameaux où une ligne de bus classique ne pouvait être envisagée. L'agglomération avait déjà mis en place un service ponctuel de dessertes qui permettait de transporter les personnels de l'hôpital rentrant chez eux à cinq heures du matin ou encore les personnes âgées qui souhaitaient se rendre au marché de Poitiers. Les élus de l'agglomération sont allés visiter le système de "Petit bus" mis en place par la ville de Saint-Brieuc (22) et ont décidé de l'appliquer à l'échelle de la communauté d'agglomération sous la dénomination "Pti'bus", qui signifie "Poitiers transport individualisé bus"

Définition des points d'arrêt et des horaires avec les communes

Le système consiste à mettre en place des lignes de bus, avec des points d'arrêt matérialisés, et des horaires, qui ne sont activés que si une personne téléphone au moins quarante-cinq minutes avant l'heure de passage souhaitée. Les Pti'bus ne récupèrent pas les personnes à leur domicile pour les déposer à l'endroit où elles se rendent, mais les prennent à un arrêt pour les déposer à un autre arrêt d'une ligne conventionnelle.
Ces lignes et horaires "potentiels" ont été déterminés avec les communes concernées afin qu'ils répondent aux besoins les plus concrets des habitants (en tenant compte par exemple des horaires du marché) Deux ou trois lignes ont ainsi été créées dans chaque commune en septembre 2002, soit une trentaine en tout (trente-trois en septembre 2006), chacune proposant une quinzaine d'allers-retours par jour.
"L'idée est d'observer la demande sur ces lignes desservies par Pti'bus, raconte Robert Rochaud, adjoint chargé des déplacements à la mairie de Poitiers et vice-président de la communauté d'agglomération. Un horaire régulièrement utilisé en Pti'bus peut entraîner le passage d'un bus classique. Ainsi, une ligne peut être desservie aux heures creuses par Pti'bus et aux heures de pointe par un autobus" Les lignes Pti'bus sont accessibles au même tarif que les transports publics, un ticket donnant droit à une correspondance. Pour pouvoir utiliser ce service, les personnes intéressées doivent prendre un abonnement (gratuit) afin d'être identifiées facilement. Les réservations se font auprès d'une centrale de réservation (automatisée) ou auprès du service de renseignements des bus "Allobus".

Deux mille courses en moyenne chaque mois

Pour assurer la desserte des itinéraires Pti'bus, la collectivité a signé un contrat avec des sociétés de taxis. "Les taxis envoient chaque mois une facturation pour les courses effectuées. Ce contrat prévoit le paiement de pénalités dans le cas où le prestataire n'honorerait pas un certain nombre de courses, explique Robert Rochaud. Nous avons rencontré des difficultés sur ce point avec un groupement de taxis qui n'était pas d'accord avec ce principe de pénalités et a dénoncé le contrat en 2005. Nous avons alors décidé d'internaliser une partie du service en acquérant deux véhicules de cinq à sept places." Autre difficulté, la réservation automatisée, qui pose parfois problème aux personnes âgées.
"Grâce à Pti'bus, nous disposons maintenant d'une offre importante en transport sur tout le territoire, commente Robert Rochaud. Le dispositif a l'avantage de la souplesse. S'il n'y a pas de courses aux arrêts et horaires proposés, cela ne coûte rien, ce qui n'est pas le cas d'une ligne classique avec des bus circulant à vide. Par ailleurs, ce service a débouché sur la mise en circulation de bus réguliers pour certains horaires."
Le service a coûté 270.000 euros en 2006, financés par la seule communauté. 2.500 courses en moyenne sont assurées tous les mois. Le nombre de voyageurs par course est de 1,2. Le taux de commande (c'est-à-dire le nombre de courses effectuées par rapport au nombre de courses potentielles compte tenu des horaires proposés) est de 10%. 1.500 personnes étaient abonnées au service Pti'bus au 1er janvier 2004, elles étaient environ 2.500 en octobre 2005 et 3.000 en octobre 2006.

Maryline Trassard

Contact(s)

Communauté d'agglomération de Poitiers

Hôtel de ville BP 569
86021 Poitiers
05 49 52 35 35
05 49 52 38 80
Nombre d'habitants : 125000

Robert Rochaud

vice-président de la communauté
Rochaud.r@mairie-poitiers.fr
Haut de page