Qualité de l'air intérieur : comment les élus peuvent agir

Comment mener une politique de qualité de l'air intérieur en tant qu'élu local ? C'est à cette question qu'entend répondre un "cahier de solutions locales"  co-publié par Villes de France, le Cerema et Veolia. Au moment où la pandémie de Covid-19 a mis en évidence l'intérêt du renouvellement de l'air pour limiter la propagation du virus, ce document a pour objectif de donner aux élus les solutions pour agir et améliorer durablement la qualité de l’air des bâtiments. Il commence par rappeler les enjeux en termes de santé publique et leurs responsabilités en la matière, notamment pour la surveillance de la qualité de l'air dans les établissements recevant du public (ERP), avant de décrire les moyens dont disposent les élus. Ceux-ci peuvent agir à l'échelle d'un bâtiment - repérage des sources d'émissions de polluants pour les réduire au maximum, renouvellement de l'air et suivi de sa qualité, information et sensibilisation des occupants et gestionnaires pour pérenniser les bonnes pratiques – mais aussi au niveau de la ville tout entière, à travers la planification territoriale, la rénovation énergétique des bâtiments. Sans oublier l'information et la sensibilisation du grand public. Plusieurs retours d'expériences locales sont présentées dans les crèches et les écoles, les piscines ou encore les hôpitaux.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle