Quel rôle pour l'enseignement supérieur dans le programme "Action cœur de ville" ?

Publié le
dans

Développement économique

Une étude réalisée sous la direction des associations d’élus et de territoires, en partenariat avec la Conférence des présidents d’université et soutenus par la Banque des territoires,

Les contrats "Action Cœur de Ville" qui seront passés entre l’État et les collectivités pour redynamiser les centres-villes couvrent aujourd'hui cinq « axes » : l’habitat, le développement économique et commercial, la mobilité et l’accessibilité, l’espace public et l'équipement. Aucune mention n’est spécifiquement faite de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Associations d’élus et de territoires, en partenariat avec la Conférence des présidents d’université et soutenus par la Banque des territoires, travaillent collectivement pour
mettre en valeur et rappeler à tous l’importance des liens entre les territoires et l’enseignement supérieur et la recherche.

C'est pourquoi ce rapport a pour objectif de mesurer l’importance de l’enseignement supérieur et de la recherche dans les territoires « Action cœur de ville » et de donner à voir comment l’enseignement supérieur et la recherche peuvent être un puissant levier pour redonner de la vitalité à nos villes et à nos territoires.

Sommaire

  1. Action coeur de ville : maintenir le rôle structurant des villes moyennes
  2. l'enseignement supérieur et la recherche : de véritables atouts pour les villes moyennes
  3. l'enseignement supérieur est un atout pour revitaliser les villes moyennes

 

Type :
Etude
Nombre de pages de publication :
80
Haut de page