Transports - Renouvellement du matériel ferroviaire et 3e appel à projets TCSP au menu de l'Afitf en 2013

Réuni le 6 décembre, le conseil d'administration de l'Agence de financement des infrastructures de transport de France (Afitf) a arrêté son budget 2013 et approuvé des engagements nouveaux. "Un certain nombre d'actions nouvelles seront engagées, comme le financement du renouvellement du matériel roulant des trains d'équilibre du territoire (les Intercités, Corail, Téoz ou Luna), l'aménagement de l'autoroute ferroviaire Atlantique, le financement d'un troisième appel à projets pour les transports collectifs urbains ou le démarrage du prolongement d'Eole à l'ouest en Ile-de-France", a indiqué l'Agence dans un communiqué.  D'autres engagements sont cités : "la réalisation complète de la rocade dite L2 à Marseille, une nouvelle tranche de travaux de reconnaissance pour la liaison ferroviaire transalpine Lyon-Turin". "Dans le contexte budgétaire difficile actuel sollicitant l'effort de tous, l'Afitf maintient un rythme de 2,2 à 2,3 milliards d'euros apportés chaque année dans les études et travaux d'infrastructures de transport", a-t-elle précisé.
Le conseil a aussi adopté lors de sa séance du 6 décembre plusieurs conventions financières  avec des engagements nouveaux d'un montant global de 1.202 millions d'euros, essentiellement sur 2013 : "en matière ferroviaire, pour financer des études et travaux pour les autoroutes ferroviaires ou pour le réseau orienté fret ; en matière de transports collectifs, huit conventions pour mettre en œuvre le deuxième appel à projets : connexion de lignes de tramway à Nantes, lignes nouvelles de bus à haut niveau de services à l'Étang de Berre, Aubagne, Cannes, Douai et Aix-en-Provence, tramway de la Cannebière à Marseille ; pour tous les modes, mise en place des moyens des programmes contractualisés routiers, ferroviaires, fluviaux, portuaires ou de transport collectif pour 2013, ainsi qu'une nouvelle tranche de travaux de sécurisation de la Route Centre-Europe-Atlantique (RCEA)".
A compter du 1er juillet 2013, l'Afitf va engranger des recettes supplémentaires avec l'entrée en vigueur de l'écotaxe sur les poids lourds, dont une partie du produit va lui être affectée. "Cette recette vient conforter des ressources pérennes jugées insuffisantes et sa montée en régime sur 2014 permettra de réaliser les projets pour l'ensemble des modes de transport, tout en se libérant progressivement de la subvention d'équilibre de l'Etat", relève l'Agence.
 

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle