Habitat / Environnement - Rénovation des logements sociaux : ce que veulent les locataires

La Fédération des entreprises sociales pour l'habitat (ESH) - l'une des composantes de l'Union sociale pour l'habitat (USH) - a commandé auprès de TNS Sofres une étude sur les attentes des locataires d'HLM en matière de rénovation et de développement durable, à l'occasion de son assemblée générale du 20 juin 2013.

Priorité aux économies d'énergie

Personne ne s'étonnera que les locataires d'HLM plébiscitent le développement durable. Mais sous un angle très concret : près des trois quarts des locataires (74%) estiment que les économies d'énergie dans les logements devraient être la priorité des bailleurs sociaux. Cet item est cité loin devant le recours à des énergies renouvelables pour le chauffage et l'éclairage (53%). Viennent ensuite l'utilisation de matériaux respectueux de l'environnement (33%) et la facilitation du tri des déchets ménagers (32%).
Les locataires ont des doutes sur l'engagement des bailleurs sociaux en matière de développement durable : 64% d'entre eux estiment en effet qu'ils ne sont pas engagés aujourd'hui sur la question. Ils ne leur en tiennent pas rigueur pour autant. Lorsqu'on interroge les locataires sur l'ensemble de leurs attentes vis-à-vis des bailleurs, ce sont en effet d'autres items qui arrivent en tête : s'assurer que les réparations nécessaires dans les bâtiments sont faites rapidement (62% de citations), s'assurer de la qualité de l'entretien des bâtiments et des extérieurs (54%), rénover les logements existants (45%), permettre aux locataires HLM de devenir propriétaires de leur logement (35%), améliorer la sécurité (27%) et se montrer conciliant avec les locataires qui ont des difficultés à payer leur loyer (23%). L'item "Faire des efforts en matière de développement durable" n'arrive ainsi qu'au septième rang, avec 19% de citations.

Des idées bien arrêtées

Les locataires ont également des idées bien arrêtées sur ce que devrait être l'objectif principal du développement durable pour les organismes HLM. Les deux tiers d'entre eux (64%) estiment que le développement durable doit permettre des économies sur les charges payées par les locataires, alors que 35% pensent que l'objectif principal doit être de respecter l'environnement et de préserver l'avenir des nouvelles générations (les deux objectifs étant d'ailleurs conciliables).
Ces soucis très concrets répondent aux difficultés des locataires, très concrètes elles aussi. 53% d'entre eux ont du mal à à faire face à leurs dépenses d'énergie ; la même proportion à protéger leur logement du froid et 46% à le protéger de la chaleur. Les difficultés ressenties sont moindres pour la gestion de la consommation d'eau (35%) et le respect des consignes de tri (31%). Il est vrai que les locataires s'estiment bien informé sur ce dernier point (78%), ce qui n'est pas le cas pour l'isolation des logements (36%)...

 

Téléchargements

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle