"Responsable de développement touristique territorial" : un nouveau titre professionnel

Un arrêté publié au JO du 4 juin crée un nouveau titre professionnel dans le secteur du tourisme, celui de "responsable de développement touristique territorial". Classé au niveau 6 du cadre national des certifications professionnelles, il est constitué de quatre "blocs de compétences" qui seront d'emblée éloquents pour les collectivités et autres acteurs locaux du tourisme : "mettre en œuvre des projets touristiques durables sur un territoire", "accompagner le développement marketing d'un territoire", "assurer la faisabilité financière d'une action touristique", "contribuer au développement de la démarche qualité de l'accueil touristique". Des blocs de compétences devant être sanctionnés par des certificats de compétences professionnelles (CCP). Mais qui correspondent en réalité déjà à ceux de l'actuel titre de "Responsable de coordination touristique territoriale". Et, pour les deux derniers, à ceux du titre de "Responsable d'établissement touristique".
Le référentiel emploi correspondant au nouveau titre (il figure en annexe de l'arrêté) détaille les missions et le contexte d'intervention du responsable de développement touristique territorial : fédérer et accompagner les acteurs "afin d'accroître la qualité de l'accueil et l'attractivité du territoire, d'optimiser le nombre de visiteurs et les ressources induites et de valoriser les atouts du territoire dans le cadre d'un développement durable", repérer les partenaires, participer à la programmation de projets, participer "à la promotion du territoire dans son ensemble", coordonner "la conception d'offres multi partenariales", conseiller les opérateurs, "viser l'obtention de labels ou de classements", etc.
Au sein de la longue liste d'employeurs possible, on citera : les collectivités et EPCI, les offices de tourisme, les CDT / CRT, les Sem ou SPL, les agences d'attractivité, les fédérations des opérateurs du tourisme, les parcs naturels régionaux, les maisons de pays, les centres de congrès, les opérateurs touristiques ou culturels… Longue liste, également, pour les types d'emploi susceptibles de correspondre à ce titre : chargé de mission tourisme / développement du tourisme local / développement économique et touristique, responsable de projets de développement touristique, chargé d'études tourisme, chef de projets tourisme, responsable d'office de tourisme…

Référence : arrêté du 1er juin 2021 portant création du titre professionnel de responsable de développement touristique territorial.

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle