Retour sur la 3e édition des Rencontres Cœur de Ville

Pour la 3e édition des Rencontres Cœur de Ville, la Banque des Territoires a réuni, le 15 décembre, les 222 villes du programme Action Cœur de Ville autour d’un événement 100 % digital afin de permettre à la communauté Cœur de Ville de se retrouver, dans le contexte sanitaire actuel. L’occasion notamment de faire un point d’étape sur le programme, de partager les retours d’expérience sur les différents projets en cours ou déjà menés par certaines villes, mais aussi d’échanger sur les problématiques actuelles et de réfléchir aux enjeux des 6 prochains mois.

Ces rencontres sont un moment fort d'échanges et de partage sur des sujets très concrets. Il était nécessaire qu'elles aient lieu en digital, car, même dans un contexte chahuté, la communauté Cœur de Ville doit savoir qu’elle peut compter sur nous, que nous sommes à ses côtés.

 
Olivier Sichel, directeur de la Banque des Territoires

Point d’étape sur le programme et l’engagement de la Banque des Territoires

Lancé au printemps 2018, le programme Action Cœur de Ville est un dispositif unique pour accompagner les villes moyennes dans leur programme de revitalisation des centres-villes. Son objectif est double :

  • améliorer les conditions de vie des habitants des villes moyennes
  • conforter le rôle de moteur de ces villes dans le développement des territoires

Partenaire privilégié du programme national Action Cœur de Ville, la Banque des Territoires met au service de ce programme l’ensemble de ses moyens financiers et humains (prêts, investissements, crédits d’ingénierie, expertise).

Un accompagnement pour faire face à la crise sanitaire

L’année 2020 est marquée par le contexte de crise sanitaire et son impact notamment sur le commerce de proximité. La Banque des Territoires s’est mobilisée, dès le mois d’avril, pour mettre en place très rapidement des solutions, en concertation avec les associations d’élus, sur cette préoccupation de premier plan des villes du programme Action Cœur de Ville.

Ainsi, avant la crise sanitaire, 80 villes disposaient d’une solution numérique pour les commerces et l’attractivité. Aujourd’hui, grâce au soutien de la Banque des Territoires, ce sont 140 d’entre elles qui ont mis en place une telle solution.

Une intensification des relations avec les villes "Cœur de ville"

Depuis le début du programme, déjà plus de 5 800 rendez-vous ont été organisés entre les équipes de la Banque des Territoires et les villes et les intercommunalités du programme.

En 2020, ce sont 200 rendez-vous par mois qui ont eu lieu, soit 5% de plus qu’en 2019. Cette hausse montre l’intensification des relations avec les villes "Cœur de Ville" et la présence renforcée des équipes de la Banque des Territoires en période de crise sanitaire.

Un soutien en ingénierie fort pour préparer les projets

Depuis le lancement du programme Action Cœur de Ville, toutes les collectivités du programme ont bénéficié du soutien en ingénierie et à l’innovation proposé par la Banque des Territoires, soit :

  • 1 600 missions d’expertises ou de soutien aux innovations financées par la Banque des Territoires
  • 1,5 M€ consacré chaque mois au financement d’expertises et de conseils

De nombreux projets engagés

La Banque des Territoires mobilise plus d’1 Md€ de fonds propres ainsi que 700 M€ de prêts pour soutenir près de 2 200 projets.

De très nombreux projets ont été engagés dans les villes du programme dans de nombreux domaines : Habitat, mobilité, commerce, Transition énergétique et écologique, éducation et formation.

Quelques exemples de projets réalisés

  • Mise en place de la Mission SHOP’IN pour évaluer l’impact du confinement sur les commerces et envisager des plans d’action pour le rebond - Chateauroux
  • Réalisation d’une étude sur la ville intelligente qui a permis, grâce à la mise en réseau des acteurs locaux, de prototyper une nouvelle solution de transport à la demande - Vierzon
  • Financement de la création de Bus à haut niveau de service - Angoulême
  • Financement de la rénovation thermique du centre administratif Paul-Pillet - Roanne
  • Création de foncières – Belfort et La Roche-sur-Yon
  • Lancement d’une expérimentation pour le commerce avec les Boîtes Créatives colorées de la place Jean-Bart, dans lesquelles commerçants, artisans et autres entrepreneurs peuvent venir tester leurs projets afin de se lancer ou d’accélérer leur développement - Dunkerque
  • Financement de la construction d’un nouveau groupe scolaire (prêt Action Cœur de Ville de 3 M€) - Persan
  • Financement de la réhabilitation de Valexpo, parc des expositions de 8 300 m²  - Oyonnax (prêt Action Cœur de Ville de 2,9 M€) 
  • Financement de la construction du Pôle de services mutualisés Aliénor en cœur de ville (prêt Action Cœur de Ville de 7,5 M€) - communauté d’agglomération du Grand Périgueux

Il est indispensable de booster le programme Action Cœur de Ville. Les premiers résultats se voient, il ne faut pas que cet élan s'arrête. Nous sommes dans une dynamique positive, et nous nous efforçons de la maintenir. Les villes moyennes doivent être des moteurs pour la redynamisation. Travailler avec nos partenaires et partager nos expériences sont essentiels pour mener à bien les projets de nos territoires.

Caroline Cayeux, maire de Beauvais, présidente de la Fédération des Villes de France et présidente de l’Agence nationale de Cohésion des Territoires.

Les objectifs pour 2021

En 2021, la Banque des Territoires va renforcer sa mobilisation et, au-delà des moyens financiers, elle prévoit de mobiliser de nouveaux partenaires. C’est la raison pour laquelle les filiales de la Caisse des Dépôts, Transdev, CDC Habitat et Icade se mobilisent aujourd’hui pour apporter leur contribution au programme. Elles ont modifié leur approche pour venir ou revenir vers les villes "Cœur de Ville" et y apporter des solutions.

La priorité de la Banque des Territoires sera également d’aider à la transformation des projets qui entrent dans une phase où leur réalisation doit monter en puissance. L’objectif sera de proposer un accompagnement opérationnel pour aider les maires à concrétiser leurs projets avec des solutions de financement sur-mesure. Tous les projets dans leur diversité seront éligibles au soutien de la Banque des Territoires, mais son intervention sera principalement concentrée sur 4 domaines :

  • le commerce : toutes les villes du programme doivent bénéficier d’une solution dédiée au commerce et à l’attractivité du cœur de villes d’ici la fin de l’année 2021.
  • le développement des foncières : dans le cadre de l’engagement pris d’accompagner 100 foncières de redynamisation, capables de restructurer 6 000 commerces.
  • la mise en place de SGREEN+ : le déploiement d’une task force opérationnelle, avec le soutien de la Banque Européenne d’Investissement, pour donner les ressources techniques et financières aux villes pour transformer les projets liés à la résilience climatique et au développement de la biodiversité.
  • la rénovation thermique des écoles : dans le cadre du  Plan de rénovation thermique de 1 000 écoles dans les villes du programme. Des solutions d’ingénierie hors-norme et des moyens en investissement et en prêt seront proposés.

Les Villes "Cœur de Ville" pourront également bénéficier de moyens supplémentaires pour développer leurs projets dans le cadre du Plan de Relance car les grandes priorités du programme Action Cœur de Ville s'inscrivent pleinement dans les priorités définies pour la relance du pays.

Les grandes priorités de la relance se retrouvent dans le programme Action Cœur de Ville. Ce programme a anticipé le rôle que vont jouer ces villes dans de nombreux domaines comme la transition écologique, le repositionnement de l’industrie dans notre pays et va bénéficier de moyens supplémentaires car dans le plan de relance nous avons ajouté des outils complémentaires.

Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales

Retour d’expériences sur 15 projets Cœur de Ville

Les Rencontres Cœurs de Ville reposent sur un principe fort : le partage d’expériences. En effet, l’objectif est de permettre à chaque territoire de transmettre son expérience afin que les autres puissent y puiser de l’inspiration, des pistes de réflexion pour leurs propres projets et des solutions. Ainsi, 15 villes ont accepté de partager leur expérience sur deux grandes thématiques.

Découvrez le bilan du programme Action Coeur de Ville en vidéo !

   

Back to Top of the Page