Localtis

En bref - Rythmes scolaires : Nancy déploie ses outils de concertation avant de décider le maintien ou non de la semaine de 4,5 jours

Publié le
par
V.L.
dans

Jeunesse, éducation et formation

Grand Est

Retour à la semaine de 4 jours ou pas ? Le décret Blanquer du 27 juin 2017 donne désormais le choix. La ville de Nancy conduira un temps de concertation, durant le dernier trimestre de l'année 2017, avant que le conseil municipal ne vote l'organisation du temps scolaire de la prochaine rentrée.
La collectivité locale, qui est labellisée "ville amie des enfants" par l'Unicef, sollicite les parents d’élèves, directeurs d’école, enseignants, représentants d’associations d’éducation populaire et de clubs sportifs intervenant dans le cadre des activités périscolaires. Plusieurs outils seront déployés, suivant un calendrier précis.
D'abord, elle proposera à partir du 6 novembre sur son site internet une plateforme "de dialogue public, de partage et de questions-réponses entre les personnes intéressées et la municipalité". Trois réunions publiques seront en outre organisées, les 11, 13 et 14 décembre. Sur la base de ces contributions, la ville mettra en place une votation électronique auprès des Nancéens, entre le 20 décembre 2017 et le 12 janvier 2018. La synthèse des échanges et les résultats de la votation seront soumis au conseil municipal de février 2018 qui adoptera alors la nouvelle organisation du temps scolaire pour la rentrée 2018-2019.
Cette année, la ville organise 490 activités périscolaires par semaine pour 120 groupes d'enfants qui pratiquent les activités. Elle a confié l’évaluation de ces activités périscolaires à des chercheurs en sciences de l’éducation de l’Université de Lorraine. Le rapport qui en découle est mis en ligne sur le site internet de la ville. Selon la collectivité, "ce rapport souligne l’intérêt des activités et leur complémentarité avec les temps scolaires, la satisfaction des élèves et le réinvestissement des connaissances et compétences acquises au cours des activités". On dirait qu'elle a déjà sa petite idée...

Haut de page