Soli’Bus, un service d’aide à la mobilité dans le Pays boulgeais (57)

Publié le
par
Sophie Daguin
dans

Transport mobilité durable

Moselle

Ce service d’aide à la mobilité, destiné aux personnes en insertion professionnelle et aux seniors, a fait ses preuves pendant huit ans sous la houlette d’une association. En mars 2019, il a été repris en régie par la communauté de communes de la Houve et du Pays boulageois et il étend son champ d’activité.

La communauté de communes de la Houve et du Pays boulageois (37 communes, 23.500 habitants), située à 27 km de Metz et proche de la frontière allemande, est un territoire rural organisé autour d'une ville-centre de 6.000 habitants, Boulay. Sur ce territoire bien desservi par les axes routiers, la voiture est le moyen de déplacement majoritaire des habitants.

Transport à la demande créé avec des personnes en insertion professionnelle

"Soli’Bus est né d’un projet d’insertion professionnelle engagé en 2011 réunissant l’Etat, la communauté de communes et l’association Trans’Boulot, explique le directeur de la communauté de communes, Laurent Danner. Plusieurs chantiers d’insertion ont été mis en place à cette époque et nous avions constaté que la mobilité était un frein au retour à l’emploi." Créé lui-même sous forme de chantier d’insertion, le service Soli’bus est d’abord un service de transport domicile-travail pour les personnes qui ne disposent pas de moyens de locomotion et sont soumis à des horaires de nuit ou atypiques. Le service fonctionne 7j/7 et 24h/24. Il est conçu comme un coup de pouce apporté durant trois mois, en attendant que les personnes trouvent une autre solution. Le service Soli’Bus a été étendu également aux seniors de plus 65 ans pour se rendre à des rendez-vous médicaux, faire des courses ou pour les loisirs. En 2018, 3.359 allers-retours ont été effectués et 219 personnes ont été transportées.

De la gestion associative au passage en régie 

L’association Trans’Boulot - service d’aide à la mobilité qui œuvre dans le Grand Est- a assuré ce service durant huit ans. En 2015, le département de la Moselle se désengage du financement de Trans’Boulot. "Ce retrait mettait en péril Soli’bus , indispensable pour compléter le réseau de transport en commun sur notre territoire, explique le vice-président en charge de la communication, François Paysant. La communauté de communes de la Houve et du Pays boulageois versait déjà une subvention annuelle de 56.000 euros. Nous avons choisi de reprendre l’activité en régie." Ce passage en régie de l’antenne de Trans’Boulot dédiée au territoire de la Houve et du Pays boulageois est effectif depuis mars 2019, avec l’aide de l’État (via la Directte), du fonds social européen (FSE), et dans une moindre mesure le département, qui apportent plus de 73 % (État) et de 9 % (CCHPB) du budget de fonctionnement en 2019 (voir encadré).
Plusieurs éléments ont facilité la bascule : l’antenne Trans’Boulot de Boulay était implantée dans les locaux de la communauté de communes et celle-ci était déjà propriétaire de deux véhicules.
Tous les emplois ont été conservés : 1 accompagnant professionnel en CDI, 2 secrétaires et 10 chauffeurs en contrat d’insertion de deux ans.

Pérenniser le service en élargissant son activité

Le bouche-à-oreille fonctionne bien et la part des personnes âgées, utilisatrices du service augmente. Les liens tissés avec les réseaux d’emploi et les acteurs sociaux assurent un volume suffisant de courses à effectuer en semaine. Le service est aussi étendu aux associations et aux petites structures communales (centres de loisirs, crèches). "Avec un budget de fonctionnement 2019 établi à 202.866 € (voir encadré 2), le service fonctionne à plein régime, précise le directeur. Son développement devra tenir compte de quatre problématiques majeures : la difficulté de recruter des chauffeurs dans un marché de l’emploi porteur, l’extension vers le territoire fusionné de la Houve, l’ouverture à d’autres publics et enfin la complexité et les lourdeurs administratives des dossiers de demandes de subventions, notamment européennes (FSE), qui sont une charge de travail pour l’accompagnant professionnel."

Trans ’boulot

L’association Trans ’boulot  assure depuis 20 ans un service d’aide à la mobilité pour les déplacements vers le travail ou la formation en région Grand Est. Cinq agences réparties en territoire rural entre Metz et Strasbourg gèrent cinq chantiers d’insertion. Le service s’adresse tout d'abord aux personnes en insertion sociale et professionnelle (demandeurs d’emploi, RSA, minimas sociaux, jeunes suivis par la mission locale, etc.) sans solution de mobilité (pas de permis et/ou de voiture). L’accès au service se fait uniquement par prescription (Pôle emploi, CCAS, mission locale, etc.).

Budget

Le budget de fonctionnement 2019 s’élève à 202.000 € avec un déficit prévisionnel de 16.000 € et se ventile comme suit : la communauté de communes contribue à hauteur de 10,9/%, la Directte de 73,6 % , la FSE de 9,1 %%. La part représentée par les usagers est de 6,4%.

Communauté de communes de la Houve et du Pays boulageois

Nombre d'habitants :

23500

Nombre de communes :

37
29 Rue de Sarrelouis
57220 Boulay-Moselle

Laurent Danner

Directeur général des services
Haut de page