Terre de Liens : Promotion de l'agriculture durable

Publié le
par
Banque des Territoires
dans

Développement économique

Aménagement et foncier

Environnement

Economie sociale et innovation

France

La perte de la biodiversité et l’évolution de la demande (produits bios) deviennent une réalité. Terre de Liens identifie des terres agricoles disponibles, les achète grâce à des collectes d’épargne citoyenne et les met à disposition d’agriculteurs biologiques via un bail rural environnemental.

Zoom sur le projet

A retenir

6 M€ : Montant total de l’investissement

6 M€ : Financement Fonds propres

0 M€ : Montant des prêts

Près de 140 fermes acquises depuis 2007

Le mouvement Terre de Liens rassemble une association nationale, des associations territoriales, une fondation et une Foncière, qui poursuit trois missions : collecte d’épargne, acquisition de terres et de fermes, et gestion des biens. Terre de Liens lutte ainsi contre la disparition des terres agricoles et facilite l’accès au foncier aux agriculteurs. 

Elle vise un double impact sur l’ensemble du territoire :

  • économique : aller à l’encontre des fermetures de fermes et créer de l’emploi, notamment chez les jeunes ;
  • écologique : favoriser agriculture de proximité, durable et respectueuse de l’environnement.

Contribuer à redynamiser les territoires ruraux

En favorisant le maintien ou le développement d’exploitations agricoles biologiques, à taille humaine et distribuant leurs produits en circuits courts, il s’agit pour la Banque des Territoires de participer à la redynamisation de nos campagnes par des créations d’emplois et le développement de l’agriculture de proximité.

Montage du projet

La Banque des Territoires a investi 6 M€ en 2014 dans la Foncière Terre de Liens, à travers une souscription directe au capital, qui dépasse aujourd’hui les 65 M€ au total. La Foncière Terre de Liens bénéfice d’un agrément d’État « Entreprise Solidaire », des autorisations de l’AMF et du label Finansol, preuves de la fiabilité de sa gestion financière et de son engagement dans l’économie sociale et solidaire.

Haut de page