Terre et Cité : Développement et promotion d'une agriculture de qualité sur le plateau de Saclay

Publié le
dans

Développement économique

Environnement

Economie sociale et innovation

Ile-de-France

Le plateau de Saclay a une longue tradition agricole, et ses terres comptent parmi les plus fertiles d'Île-de-France, grâce à une irrigation naturelle. Afin de valoriser le potentiel agricole du plateau de Saclay et ses vallées, ainsi que son patrimoine associé, Terre et Cité mobilise les acteurs pour permettre une concertation globale sur l’agriculture, développe les filières de proximité et de l’offre alimentaire locale (circuits courts alimentaires pour la restauration collective, …), mène des actions de sensibilisation et d’éducation et participe à un projet de compensation carbone agricole. 

# 200 K€
Montant total de l’investissement

# 200 K€
Financement Fonds propres

# 0 M€
Montant des prêts

ZOOM SUR LE PROJET

Le premier Projet Alimentaire Territorial d’Ile de France

Prévus dans la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt du 13 octobre 2014, les projets alimentaires territoriaux (PAT) cherchent à favoriser l’ancrage territorial de l’alimentation, en rapprochant production et consommation locales via des circuits-courts de proximité. L’association Terre et Cité porte ainsi le premier Projet Alimentaire Territorial (PAT) d’Ile de France sélectionné par l’Etat (ADEME et Ministère de l’Agriculture), en partenariat avec les Communautés d’Agglomération de Paris-Saclay, Versailles Grand Parc et Saint-Quentin en Yvelines, le Triangle Vert, le Champ des Possibles et la Chambre d’Agriculture de Région Ile-de-France.

Contribuer au développement de dynamiques locales multi-partenaires

Grâce à l’association, plus de 77 restaurants collectifs s’approvisionnent en produits locaux sur le plateau de Saclay et 3 outils de transformation ont été mis en place depuis 2010, tandis que la surface cultivée en bio atteint 140 hectares (contre 0 ha en 2008).
La Banque des Territoires a ainsi pour ambition de conforter ces dynamiques locales multi-partenariales afin de favoriser la consolidation de projets alimentaires de territoires partagés, à fort effet de levier. 

Montage du projet

En 2018, la Banque des Territoires a décidé de soutenir l’association Terre et Cité en venant renforcer ses fonds propres, à travers la mise en place d’un contrat d’apport associatif avec droit de reprise, pour un montant de 200 K€ sur une durée maximale de 6 ans. L’objectif est d’accélérer le développement de Terre et Cité, en favorisant son changement d’échelle et la consolidation de son modèle économique, avec la perspective d’une éventuelle transformation de l’association en SCIC à moyen terme. Il s’agit également de capitaliser sur l’expérience et l’expertise de Terre et Cité pour en faire bénéficier d’autres projets de PAT sur lesquels la Banque des Territoires serait sollicitée. 
 

Haut de page