France

Michel Tendil / Localtis

Territoires d'industrie : une première salve de contrats attendue pour le 5 mars

Développement économique

Cohésion des territoires

Le gouvernement a réuni, mardi 8 janvier, le premier comité de pilotage des 124 "territoires d’industrie", en présence de l’Association des régions de France, de l’Assemblée des communautés de France (ADCF) et de la Banque des Territoires. Cette instance se réunira à présent tous les mois pour mettre en œuvre ce dispositif lancé le 22 novembre 2018. À l'occasion de ce premier comité de pilotage, la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finance, ont nommé un délégué aux Territoires d’industrie, Olivier Lluansi, expert associé au cabinet EY et ancien conseiller à l’industrie de François Hollande. Ce dernier avait fait partie de la mission chargée par le Premier ministre, le 20 septembre dernier, d’arrêter la liste des territoires retenus. Ancien polytechnicien et ingénieur des Mines, il sera, "le temps de sa mission, placé auprès du directeur général des entreprises et du commissaire général à l’égalité des territoires", précise le gouvernement, dans un communiqué du 8 janvier. Il indique également qu’un guide opérationnel à l’usage des territoires d’industrie sera publié à la fin du mois de janvier. La Banque des Territoires a pour sa part annoncé la mise en place de financements spécifiques pour l’ingénierie des territoires d’industrie afin d'accompagner les élus : études stratégiques, études sectorielles ou encore dans le cadre d’un projet d’investissement…

1,3 milliard d'euros

Par ailleurs, afin de faciliter la mise en œuvre du plan, un appel à projets "France Expérimentation" a été lancé le 20 décembre dernier. Ouvert jusqu'au 30 avril 2019, il permettra de "faciliter les demandes de dérogations administratives et réglementaires".
L’État et ses opérateurs (Bpifrance, Pôle emploi, Business France, Grand plan d’investissement) mobiliseront 1,3 milliard d’euros en soutien à ces territoires qui, pour une grande part, correspondent à des villes moyennes. Ces crédits sont issus pour une grande part de programmes préexistants en matière de formation, d'innovation, d'infrastructures numériques. Chaque site fera l’objet d’un contrat de "projet territorial industriel" piloté par la région, en partenariat avec les intercommunalités. Les deux ministres ont annoncé que des Territoires d’industrie pilotes expérimenteraient la démarche "dans les prochaines semaines". Elles se fixent l'objectif d’une "première vague de contractualisation lors du Conseil national de l’industrie le 5 mars prochain à Lyon". Jacqueline Gourault et Agnès Pannier-Runacher ont invité les régions "à tenir des réunions de lancement à l’instar de l’initiative prise par certaines d’entre elles".

Haut de page