Tournus imagine le futur du cinéma La Palette avec ses habitants

Publié le
par
Banque des Territoires
dans

Dialogue citoyen

Smart city

Bourgogne-Franche-Comté

Menacé de disparition, le cinéma La Palette à Tournus a servi de terrain d'expérimentation à de nouvelles pratiques de co-construction avec les citoyens. Avec pour défi de traduire des propositions foisonnantes en programme d'action dans un temps nécessairement plus long.

Le cinéma La Palette de Tournus est à l'origine d'un événement marquant dans la vie politique locale. La municipalité élue en 2014 souhaitait en effet détruire cet équipement municipalisé en 1982 et confier cette activité à un complexe privé, situé en périphérie, au sein d’un gigantesque complexe culturel. Face à la levée de boucliers suscitée par ce projet accusé de contribuer à la désertification du centre-ville, le conseil municipal a démissionné amenant une nouvelle équipe en octobre 2017. Composé d'une liste de citoyens volontaires, celle-ci a fait de l'association des habitants le fil rouge de son (court) mandat. C'est ainsi qu'une des premières décisions de la nouvelle équipe municipale a été de créer, comme l'autorise la loi, un Comité consultatif public (Article L2143-2 du CGCT) autour du cinéma La Palette.

Un diagnostic coconstruit avec les citoyens

Ce comité de 16 personnes comprend des représentants des associations ou des citoyens volontaires, les deux agents en charges du cinéma et de sa programmation et des élus. Sa mission ? réfléchir au "renforcement de son rôle dans l'animation culturelle de la ville et lui assurer un rayonnement régional". Très concrètement, ce comité a commencé par discuter et suivre la mise en œuvre d'un programme de travaux urgents de rénovation de la salle (120 000 €) pour améliorer l’accueil du public et son attractivité (+ 20% sur les 6 premiers mois comparés aux mêmes mois de l’année précédente). Il s'est ensuite attelé à réaliser un diagnostic sur les forces et faiblesses du cinéma, de réfléchir à son modèle économique, aux moyens pour renforcer son attractivité (amplitude horaire, tarification, nouveaux public, lien avec les écoles…). Parallèlement, la municipalité lançait une vaste étude urbaine autour de la revitalisation du centre-ville. Le comité cinéma s'est réuni une dizaine de fois en 2018 – tous les comptes rendus ont été publiés sur le site internet de la ville www.tournus.fr/comite-consultatif-public-autour-du-cinema-la-palette - pour élaborer un cahier de proposition d'une trentaine de pages remis aux élus en octobre 2018. A court terme, priorité a été donnée au renforcement des partenariats pour accroitre l'offre culturelle et contribuer à générer des recettes.

Faire face à l'impatience des citoyens

Une deuxième phase de travaux est prévue par la municipalité pour renforcer la structure. Une deuxième salle et un agrandissement du hall d’entrée lieu d’animation autour du cinéma sont aussi à l'étude. Le comité a été associé à la réflexion sur ces projets. L'association des habitants a par ailleurs été mise en œuvre pour d’autres sujets et projets : mobilités douces, écoles, alimentation saine et locale pour tous, rénovation urbaine, rénovation de la bibliothèque, organisation du Millénaire de l’Abbaye..."Consulter les citoyens est une chose, il faut ensuite être en capacité de traduire leurs propositions en projets concrets sous peine de les décevoir. L'enjeu est de trouver un équilibre entre dynamique de projets et réalités budgétaires. S'y ajoutent les lourdeurs administratives qui rendent long le passage de la conception à la réalisation" constate Jean-Paul Pin conseiller municipal délégué à la démocratie locale. En attendant des projets qui ne pourront vraiment voir le jour que lors du prochain mandat – si la nouvelle municipalité le décide - le cinéma a d'ores et déjà retrouvé une place centrale en tant que lieu de débat et d'échange. Une sorte de préfiguration du "tiers lieu", entre la ville, les citoyens et le monde associatif qu'il aspire à devenir, au-delà de la simple projection de films.

L'essentiel

Frise chronologique

Chiffres clés

2 ETP

120 k€

Satisfactions et difficultés

Un rapport avec des propositions concrètes

Une association des citoyens aux décisions opérationnelles

Passer de l'idée à sa concrétisation

Faire travailler des agents avec des citoyens

L'astuce:

L'usage de l'article L2143-2 CGCT pour assoir la légitimité du comité de réflexion créé par le conseil municipal

Jean-Paul Pin, conseiller municipal délégué à la démocratie locale

Contact

Ville de Tournus

Nombre d'habitants :

5663
Place de l'Hôtel de Ville
71700 Tournus
mairie@tournus.fr

Jean-Paul Pin

Conseiller municipal délégué à la démocratie locale
Haut de page