Localtis

Transition énergétique : le salut viendra des territoires

Publié le
par
Morgan Boëdec / MCM Presse pour Localtis
dans

Environnement

Energie

Hauts-de-France

Le ministre François de Rugy a annoncé, ce 22 janvier en ouverture des Assises européennes de la transition énergétique à Dunkerque, la relance d'un dialogue avec les collectivités au sujet de l’affectation d’une part de la taxe carbone aux territoires. 

Quatre plénières, une cinquantaine d'ateliers, un carrefour des métiers, une foison de concours et de prix remis (dont un nouveau sur des projets hydrogène) et une riche programmation en off. La vingtième édition des Assises européennes de la transition énergétique qui dure jusqu'au 24 janvier dans un Dunkerque enneigé ne fait plus dans la confidentialité. Plus de 2.000 participants y sont attendus. "C'est douze fois plus qu'aux premières assises", estime-t-on à l'Ademe, l'un des quatre co-organisateurs avec la communauté urbaine de Dunkerque, le Grand Genève et Bordeaux Métropole. Il faut dire, comme le souligne le président de cette métropole, Alain Juppé, que "le champ d’investigation et d’application est de plus en plus étendu et transversal". 

Une part de la taxe carbone aux territoires : le débat est ouvert 

Dans l'édito de la manifestation, Arnaud Leroy ajoute que ces assises sont "une formidable vitrine des initiatives des collectivités pour changer de modèle". Et qu'il "faut maintenant accélérer sur un large déploiement des expériences réussies, embarquer de plus en plus d’acteurs dans des projets ambitieux et mettre en place de nouvelles solidarités inter-territoires". Faisant écho au fil rouge de l’événement - la transition écologique des territoires -, le ministre François de Rugy a rappelé en ouverture que cette transition "réussira avec eux ou bien ne réussira pas". Au cœur de son intervention, l'annonce d'une réouverture des discussions sur la fiscalité carbone. Les associations de collectivités en appellent de longue date au gouvernement pour leur affecter une partie de la taxe carbone, notamment pour financer la mise en place des plans climats air-énergie (PCAET). Le ministre a annoncé qu'il les recevrait et son intention de renouer le dialogue.

La parole aux élus

Une plénière politique a suivi avec des élus locaux et la présidente de la Commission nationale du débat public (CNDP), Chantal Jouanno, qui a retracé l'évolution de cet enjeu : centralisé et cantonné il y a vingt ans à une poignée d'experts, il est devenu un terrain où "à l'évidence, les territoires ont pris de l’avance". "Ce sont des terrains d’expérimentation incroyables", a appuyé la vice-présidente de Bordeaux Métropole en charge du développement durable, Anne Walryck. Parmi d'autres élus témoignant de leur volonté d'aller de l'avant, le belge Daniel Termont, bourgmestre de Gand, a conseillé de "commencer par des petites choses pour faire de grandes choses". Le maire de Muttersholtz (Bas-Rhin) est revenu sur sa démarche de territoire à énergie positive (Tepos), les actions menées pour atteindre cet objectif et la dynamique locale qui s’est greffée autour de l’énergie.

Du concret

Pour d'autres, ces assises sont l'occasion de dévoiler le bilan d'initiatives concrètes. Par exemple, sur le thème de l'implication citoyenne dans la production d'énergie, avec des retours sur l'intérêt d'ouvrir au financement participatif le développement d'une chaufferie biomasse, comme la métropole de Rouen Normandie (qui a mis en place une COP21 locale) vient de le faire en vue d'alimenter plusieurs de ses communes en énergie renouvelable (voir ce projet). D'autres enjeux sont passés en revue comme l'utilisation par les collectivités des données énergétiques (atelier le 23 janvier), les travaux d’économie d’énergie dans les bâtiments municipaux et leur équipement en capteurs connectés (exemples de Rennes et Saint-Sulpice-la-Forêt), ou encore l'articulation entre des actions climat air énergie et des actions bruit (partage d'expériences suite à une expérimentation dans six collectivités et présentation d'un guide en avant-première). 

Haut de page