Culture - Treize ans après sa création, la Fondation du patrimoine célèbre son 10.000e projet

Créée par la loi du 2 juillet 1996, la Fondation du patrimoine est une personne morale de droit privé à but non-lucratif, qui "a pour but de promouvoir la connaissance, la conservation et la mise en valeur du patrimoine national". Reconnue d'utilité publique dès 1997 et dotée d'un capital de départ de 40 millions de francs (environ 6,1 millions d'euros), elle associe à son tour de table initial plusieurs grands noms de l'industrie et des services, ainsi que la Fédération française du bâtiment. Les années 1997 et 1998 étant consacrées à la mise en place de la structure - et notamment des délégations régionales et départementales -, c'est en 1999 que la Fondation lance, pour la première fois, 36 projets de rénovation. Dans les années suivantes, la fondation multiplie les conventions avec les départements et les régions - qui apportent une contribution importante -, avant de mener en 2005 une campagne nationale d'adhésion des communes, "afin de renforcer son ancrage local". Elle met également en place des partenariats avec les grandes associations nationales de sauvegarde du patrimoine et lance, en 2002, sa première campagne nationale de souscriptions publiques, afin de mobiliser l'effort des Français au service du patrimoine de proximité. Bénéficiaire d'une sorte de délégation de service public avant la lettre, la Fondation se voit également confier successivement plusieurs missions par l'Etat : mise en place d'un label national pour les propriétaires privés d'un patrimoine restauré et - plus récemment - d'un label attribué à des propriétaires privés pour la préservation de sites naturels, développement du mécénat en faveur des monuments historiques privés ouverts au public...
Dix ans après les 36 premiers projets, la Fondation du patrimoine compte à son actif 10.000 chantiers financés, publics ou privés. Le 10.000e projet soutenu consiste en la restauration d'un corps de ferme à Champlay, dans l'Yonne. Une cérémonie se déroulera sur place le 18 septembre prochain, à l'occasion de laquelle les propriétaires se verront remettre leur label. Selon le communiqué de la Fondation, cette manifestation sera aussi l'occasion de saluer "l'engagement exemplaire du département de l'Yonne, à ses côtés depuis l'an 2000". La fondation en profite pour rappeler que "la sauvegarde du patrimoine est un levier efficace au service de la relance". Les 10.000 projets soutenus par ses soins représentent en effet un montant total de travaux d'environ 700 millions d'euros. Les chantiers correspondants permettent de créer ou de maintenir chaque année environ 2.000 emplois, mais aussi de former des jeunes, de perpétuer des savoir-faire et de renforcer l'attractivité culturelle et touristique des territoires.

 

Jean-Noël Escudié / PCA

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle