Risques - Trois villes récompensées par les Irisés du Pays d'Aix

A l'issue du premier Forum d'information sur les risques, éducation et ssensibilisation (Irisés) organisé par le réseau Ideal les 14 et 15 mars à Aix-en-Provence, huit prix ont été décernés. Le prix Iris Orange récompensant l'aspect Education a été attribué à la ville de Rochefort (17) dans le cadre de sa démarche d'information préventive des risques menée auprès de la population par le biais d'un lycée de la commune. Deux classes sont allées à la rencontre de la population, des industriels ou des institutions pour connaître leur vision du risque, de l'action de la collectivité et leurs attentes. L'objectif était de valoriser le projet auprès de la population, d'organiser un forum et surtout de présenter leur travail lors de leur oral de baccalauréat.
Pour le pôle Edition, la ville du Pont-de-Claix (38) a reçu le prix Iris Rose pour la création de son jeu de l'oie à l'attention des plus petits avec des cases "danger" pour la connaissance des risques, et des cases "prévention" avec les conduites à tenir. Un prix spécial décerné par le public a récompensé la ville de Jarrie (38) pour la réalisation de son document d'information communal sur les risques majeurs (Dicrim).
Trois autres prix concernant des initiatives axées sur la communication ont récompensé le centre sismique Euro-Méditerranée, la société Shell pétrochimie et le Secrétariat permanent pour la prévention des pollutions industrielles (SPPPI) Côte d'Opale Flandre. Un prix spécial du jury a été remis à Maghera-Venise pour son action de désenclavement du port de Venise. Enfin, les Pompiers sans frontières ont reçu le prix Formation pour leurs actions de protection civile participative au Maroc.
L'objectif de ces rencontres est d'aider les collectivités à remplir leurs obligations en matière d'information et de communication. L'article L.125-2 du Code de l'environnement, qui reprend l'article 21 de la loi de sécurité civile, de lutte contre les incendies de forêt et la prévention des risques majeurs, stipule en effet que tout individu a droit à l'information sur les risques naturels et technologiques auxquels il est susceptible d'être exposé. C'est aux maires que revient l'obligation de constituer un dossier communal d'information et au préfet la responsabilité d'établir le dossier synthétique décrivant un plan particulier d'intervention (PPI) pour les communes soumises à un plan de prévention des risques (PPR). Le réseau Ideal prévoit de renouveler l'événement l'année prochaine dans une autre région de France.

 

Sophie Besrest / Victoires Editions

 

Pour aller plus loin

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle