Localtis

Un appel à manifestation d'intérêt sur l'aménagement des territoires exposés à des risques naturels

Publié le
par
Anne Lenormand / Localtis
dans

Environnement

Aménagement et foncier

France

Les ministres de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires ont lancé ce 4 juillet un appel à manifestation d'intérêt s'adressant aux collectivités disposant de sites confrontés à un risque naturel majeur. L'objectif est de faire émerger des projets d'aménagement innovants.

Comme cela avait été annoncé lors des assises nationales des risques naturels le 25 mars dernier, François de Rugy, ministre de la Transition écologique, et Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires, ont lancé ce 4 juillet un appel à manifestation d'intérêt (AMI) intitulé "Mieux aménager les territoires en mutation exposés aux risques naturels". Organisé en lien avec le Puca (Plan urbanisme construction architecture) et le Cerema, cet AMI, qui se situe dans la continuité des deux éditions du Grand Prix d’aménagement en terrains inondables constructibles, vise à faire émerger des projets innovants d’aménagement pour des sites exposés à des risques naturels afin d'"atténuer l’impact du changement climatique pour nos territoires", a précisé François de Rugy.

Trois étapes

Il va se dérouler en trois étapes. D’ici au 20 septembre prochain, les collectivités intéressées (communes ou EPCI) sont appelées à proposer des secteurs en renouvellement urbain ou nécessitant une intervention sur des espaces bâtis existants (reconversion de friche, projet d’aménagement d’espaces publics, projet d’implantation d’équipements…) et exposés à un risque naturel majeur. À l’issue d’une sélection nationale prévue à l’automne, huit sites seront retenus. Avant l'automne 2020, les collectivités sélectionnées devront, avec l’appui du Cerema, "explorer les enjeux de leur projet au regard de leurs objectifs et de l’exposition aux risques naturels et constituer un dossier de site qui servira de support au concours d’idée". Enfin, à l’automne 2020, des équipes pluridisciplinaires proposeront des idées de construction ou d’aménagement à partir de ces dossiers. Pour chaque site, un jury sélectionnera les idées les plus innovantes et un prix sera remis aux lauréats par le ministre de la Transition écologique.
 

Haut de page