Jean Damien Lesay

En bref - Un baromètre de la commande publique des équipements sportifs va voir le jour

Tourisme, culture, loisirs

Commande publique

L'Union sport et cycle, première organisation professionnelle du secteur de la fabrication de matériel de sport, et Vecteur Plus, expert en veille commerciale et stratégique, ont annoncé le 21 novembre 2017 le lancement du premier baromètre de la commande publique des équipements sportifs.
Selon ces deux promoteurs, ce baromètre aura pour objectif d'évaluer la santé des investissements dans le sport et de faciliter la discussion avec les pouvoirs publics, aux niveaux local et national. Il sera en outre "un outil essentiel dans la consolidation de chiffres du marché [qui] permettra un suivi de la commande publique en matière d'équipements et d'infrastructures sportifs".
Le périmètre du baromètre intégrera les installations en accès libre (équipements de proximité, aires de fitness, murs d'escalade, etc.) et les installations dites "contrôlées" (complexes multisports, etc.), mais également les aménagements de mobilité (pistes et voies cyclables, flottes de vélos, etc.).
"Ce nouveau baromètre de la commande publique n'aura aucun équivalent en termes de veille économique sur les investissements dans le sport par les collectivités territoriales qui sont les premiers investisseurs et les premiers exploitants de plus de 80% du parc d'équipements sportifs. Sa vocation est de devenir un outil moderne, dynamique et incontournable sur le périmètre des principaux pays de l'Union européenne", a précisé Eric Daligault, vice-président de l'Union sport et cycle dans un communiqué.
La collaboration entre l'Union sport et cycle et Vecteur Plus débutera en janvier 2018. Les résultats du baromètre de la commande publique des équipements sportifs seront présentés chaque semestre. On notera que Vecteur Plus travaille par ailleurs depuis l'an dernier avec l'AdCF et la Caisse des Dépôts sur un outil beaucoup plus large, le "baromètre de la commande publique".

Haut de page