Pas-de-Calais

Un conseil de développement du Pas-de-Calais mène une enquête de santé via internet

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Le conseil de développement "Arras Pays d’Artois" a invité les 210.000 habitants du territoire à participer électroniquement à une grande enquête menée en mai, juin et juillet 2010. Objectif : mieux connaître le vécu, le ressenti et les attentes de la population en matière de santé, de prévention et de bien-être en milieu urbain et rural.

En lançant en 2010 cette enquête santé en ligne, le conseil de développement "Arras Pays d’Artois" (255 communes, 11 EPCI dont la communauté urbaine d’Arras) voulait approfondir le diagnostic en allant au-delà des indicateurs locaux déjà bien connus, tels que la démographie médicale en perte de vitesse. Au-delà de ce constat alarmant, il s’agissait d’appréhender plus finement les attentes des habitants et de faire émerger quelques propositions.

Pourquoi une enquête numérique ?

Dans ce territoire composé d’une agglomération urbaine et de secteurs ruraux, l’un des enjeux était notamment d’analyser le ressenti des habitants de milieux urbains et ruraux, pour en évaluer les écarts, les différences et les similitudes. D’où l’idée de cette enquête numérique : "Utiliser les nouvelles technologies permet d’élargir la démarche au plus grand nombre et donc de mieux apprécier certaines différences entre rural et urbain par exemple…", explique Jean-Marie Prestaux, le président du conseil de développement.

Un bon taux de réponses, notamment en milieu rural

Deux années ont été nécessaires pour passer de l’idée à la réalisation et monter les dossiers de financement. Les acteurs concernés sur les onze EPCI du pays ont été mobilisés à travers un fichier d’un millier de contacts. L’enquête a donné lieu à une campagne d’information intense : deux campagnes d’affichages (avec 700 affiches et 70.000 dépliants), deux réunions publiques (une de lancement et une de restitution). Après 68 jours d’enquête, près de 6.000 personnes -soit 2.61% de la population- ont répondu au questionnaire disponible sur le Net, donnant lieu à la production de près de 1.500 commentaires libres. Si les habitants de la communauté urbaine d’Arras ont bien participé, ce sont les populations de deux communautés de communes rurales qui -en pourcentage- arrivent en tête de la participation. Ces deux EPCI - l’Atrébatie et Deux Sources- ont en commun d’être déjà actifs en matière de nouvelles technologies. Reste que le numérique ne transforme pas la nature des réponses, ainsi que le note le président : "Les gens ne se livrent pas davantage parce qu’ils sont sur internet. Ils ont autant de mal à exposer leurs difficultés sur un écran qu’ailleurs." Par ailleurs, le président conseille de rester lucide sur les capacités de mobilisation : du millier de personnes qui s’était proposé pour contribuer au succès de l’enquête, seule une quarantaine a vraiment travaillé…

 Passeur d’informations

Avec cette enquête, le conseil de développement composé d’environ 80 conseillers se positionne comme un passeur d’informations. "Notre rôle, insiste son président, a été de soulever les questions. Aux élus de prendre le relais. Certains en tiennent compte, d’autres pas… Reste que le bilan de cette démarche est très positif : nous avons réussi à mettre l’ensemble des acteurs du domaine de la santé autour d’une table. L’enquête a été très certainement un facteur de cohésion et d’adhésion de la population au territoire."

Michel Léon / Titres & chapos, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Coût global
Le coût du projet s’élève à 69.000 euros : la région y a contribué à 21% dans le cadre de son action de valorisation et de soutien des usages des TIC au service d’une démocratie locale (Dream) et à 18% du point de vue de la santé, le Feder a apporté 43%, l’Agence régionale de santé (ARS)10% et le Pays d’Artois 6%.
Le conseil de développement "Arras Pays d’Artois" a obtenu le soutien de la Région dans le cadre de la politique en faveur des usages du numérique, de l’Europe avec le Feder et de l’ARS.

  

Contact(s)

Conseil de développement "Arras Pays d'Artois"

La Citadelle - Boulevard du Général de Gaulle- BP 10345
62026 Arras Cedex
03 21 21 86 83
b.molin@cu-arras.org
Nombre d'habitants : 212360
Nombre de communes : 255
Nom de la commune la plus peuplée : Arras (42000 hab.)

Jean-Marie Prestaux

Président du conseil de développement "Arras Pays d'Artois"

Bénédicte Molin

Chargée de mission
b.molin@cu-arras.org
Haut de page