Un employé communal mobilisé pour produire des légumes bio à Cussac-Fort-Médoc (33)

En 2020, la parcelle de 29 ares cultivée par un agent de la régie agricole communale de Cussac-Fort-Médoc participe à 30% de l’approvisionnement en légumes bio des 220 repas quotidiens de la restauration scolaire, ainsi que des paniers de l’aide alimentaire communale.

Engagée dans une démarche alimentaire territoriale, la commune de Cussac-Fort-Médoc (2.260 habitants) a été lauréate en 2017 de l’appel à manifestation d’intérêt lancé par la mission Agenda 21 en Gironde. « Nous avons bénéficié d’un accompagnement pour initier cette démarche avec les habitants et les partenaires locaux », explique le maire, Dominique Fedieu. Parmi les 11 projets de la démarche, l’un des plus emblématiques est l’installation d’une régie agricole communale et d’un jardin partagé, soutenue par le recrutement d’un maraîcher municipal. L’objectif principal étant d’approvisionner la cantine municipale (220 repas par jour) en légumes bio, mais pas seulement.

Un maraîcher municipal pour produire sur plus de 29 ares

Le diagnostic pour évaluer les volumes de légumes bio nécessaires à l’approvisionnement du restaurant scolaire a été réalisé par une structure locale, l’association Eco Acteurs en Médoc. Dans la foulée, le conseil municipal crée un poste de maraîcher municipal, qui est intégré aux services techniques de la mairie. Le recrutement est effectué mi-2018. Parallèlement, les élus décident de dédier à l’activité maraîchère une parcelle communale de 2.900 m², en plein centre-bourg, attenante à l’école et à la mairie (voir encadré).

Le maraîcher municipal dédie 50% de son temps à la production de légumes bio, labellisés Ecocert. Salades, fines herbes, pommes de terre, poireaux, courgettes, tomates, poivrons ou encore aubergines sont directement livrés à la cantine scolaire. En 2020, la part des légumes bio est passée à 30% (voir encadré), alors que le coût des repas n’a pas augmenté, grâce à la lutte « anti-gaspi ». De plus, la commune, située en zone d’éducation prioritaire, intègre le dispositif de la cantine à 1€ et bénéficie de subventions du département pour les investissements de la régie agricole.

La production de la régie maraîchère communale approvisionne aussi les paniers solidaires de l’aide alimentaire de la commune.

Démarche anti-gaspi, animations et ateliers au jardin partagé municipal

Le maraîcher municipal consacre une autre partie de son temps à des actions de sensibilisation et d’animation. Dans le réfectoire, le menu mentionne les légumes provenant du maraichage communal par des pastilles colorées. Chaque semaine, la carte d’identité d’un légume est présentée pour sensibiliser les enfants à la découverte de nouvelles saveurs.

« La démarche est également accompagnée d’un travail de fond pour la réduction du gaspillage alimentaire à la cantine », souligne l’élu. Ce volet est suivi par un groupe de travail composé d’élus, du conseil municipal des jeunes, des parents d'élèves, de la cuisinière, des agents en charge de la pause méridienne. Le groupe de travail réalise trois diagnostics par an à partir des pesées journalières au tri. « Les résultats sont concluants, puisque les restes alimentaires sont de 50 grammes par repas et par enfant, contre une moyenne nationale de 120 grammes », indique le maire.

Une autre parcelle municipale accueille également un jardin partagé, fréquenté par les habitants et qui est animé par le maraîcher communal tous les mercredis matin. Ce dernier accueille régulièrement des classes autour d’ateliers pédagogiques et ludiques (semis, compostage, etc.).

Cussac-Fort-Medoc espère atteindre les « 100% bio et local » pour les légumes proposés à la cantine d’ici trois ans. À cet effet, une étude est en cours avec des étudiants de Bordeaux Sciences Agro pour évaluer le potentiel maraîcher des sols agricoles de la commune, et interroger plus largement la question de la place de l’agriculture vivrière dans le village.

Budget de la régie agricole

Salaire annuel maraîcher communal : 20.500 € pour 114 jours sur 228 travaillés par an

Investissement de la commune : 10.500 € HT

Subvention publique : 18.500 € (département de la Gironde)

Approvisionnement bio de la restauration scolaire

La restauration scolaire étant déléguée à un prestataire - qui s’est engagé à accroître la part de l’alimentation biologique -, le fournisseur en maraîchage bio de ce prestataire, Loc’Halle Bio, a référencé les produits de la régie agricole communale dans son offre. La facturation des légumes est donc faite auprès de Loc’Halle Bio, qui propose déjà plus de 30% d’aliments bio en volume et 40% en valeur pour la cantine de Cussac. Avec l’objectif de continuer à accroître cette part…

Commune de Cussac-Fort-Medoc

Nombre d'habitants :

2260
34 avenue du Haut Médoc
33460 Cussac-Fort-Medoc
dgs.cussac@orange.fr

Dominique Fedieu

Maire