Handicap - Un "florilège de belles pratiques" sur l'accessibilité

Le ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie et le ministère du Logement publient un "Florilège 2013-2014 des belles pratiques et des bons usages en matière d'accessibilité de la cité". Ce titre à visée poétique recouvre en fait un référentiel de réalisations exemplaires en matière d'accessibilité.
Celles-ci sont issues de la seconde édition de l'appel à projets lancé par les deux ministères concernés pour récompenser les initiatives les plus remarquables (voir notre article ci-contre du 8 mars 2012 pour la précédente édition du florilège). Au total, 165 dossiers ont été déposés - provenant de 59 départements -, 140 ont été retenus et 11 ont été récompensés par le jury national. Les dossiers sont passés par trois filtres successifs : un comité départemental (associant notamment les représentants des personnes handicapées et des personnes âgées), un comité d'experts du réseau technique et scientifique du ministère issus du Cerema (Centre d'étude et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement) et, enfin, un jury national regroupant les représentants des associations de personnes handicapées et des administrations concernées des ministères. Les prix ont été remis aux lauréats en juin dernier, lors de la clôture des 6es Assises nationales de l'accessibilité, au salon Autonomic Paris (voir notre article ci-contre du 26 juin 2014).

Une majorité de réalisations portée par des collectivités

L'objectif assigné au florilège "est de valoriser des réalisations exemplaires qui améliorent les conditions de vie et de déplacement des personnes âgées et des personnes handicapées ou à mobilité réduite" [...]. Pour cela, il présente une soixantaine de réalisations jugées exemplaires, en privilégiant les réponses innovantes au niveau local et les "petits plus qui facilitent la vie de tous" (solutions à faible coût ayant un impact fort sur la qualité de vie).
Les réalisations présentées sont réparties en quatre thématiques : amélioration du cadre de vie, belles réalisations (titre assez vague, qui regroupe des initiatives très diverses, avec une dominante environnementale), démarches locales et, enfin, nouvelles approches et nouveaux regards. Chaque fiche comporte une présentation rapide de l'initiative et une description - plus détaillée - de ses caractéristiques, ainsi que les coordonnées du porteur de la réalisation. On regrettera au passage que le florilège de belles pratiques ne fournisse aucune indication sur le coût de réalisation des actions présentées.
L'examen des fiches pratiques montre aussi que les collectivités occupent une part nettement prépondérante parmi les porteurs de projets. Une prégnance qui n'a rien d'étonnant lorsqu'on sait que celles-ci ont obtenu huit des onze prix décernés par le jury national en juin dernier (voir notre article ci-contre du 26 juin 2014).

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle