Métiers du sport - Un GIP pour mieux analyser emplois et formations du sport

Les ministres du Budget et des Sports ont approuvé la convention constitutive du groupement d'intérêt public dénommé Centre d'analyse des formations, des emplois, des métiers de l'animation et du sport (GIP Cafemas). Celui-ci, qui a fait l'objet d'un arrêté du 29 avril 2011 publié au Journal officiel du 28 mai, remplace l'Observatoire national des métiers de l'animation et du sport (Onmas) créé en 2002 avec la mission de conduire des études prospectives en matière d'emploi et de formation dans le domaine des métiers de l'animation et du sport.
Un rapport de mai 2008, intitulé "Réorganisation de l'offre publique de formation dans le secteur de l'activité physique, du sport et de l'animation", pointait en ce domaine la "mauvaise coordination des formations au plan national" et prônait une "régulation […] entendue comme une harmonisation au niveau de l'Etat", tout en condamnant l'Onmas : "Aucun statut ne confère à cet organisme l'autonomie et les moyens suffisants pour exercer ce rôle. En effet, il faut combiner l'observation de l'emploi et des potentiels de formation avec la concertation des principaux acteurs pour que des avis étayés puissent guider les choix de l'Etat."

Mission élargie

Le GIP Cafemas devrait répondre à cette demande grâce à une mission élargie recouvrant : la synthèse, la collecte et l'exploitation des données relatives aux formations et aux emplois dans le champ des métiers de l'animation et des activités physiques ou sportives ; la conduite et la commande d'études complémentaires ; la mise à disposition des données sous des formes accessibles aux partenaires ; la formulation de diagnostics pouvant comporter un caractère prospectif de la relation formations-métiers-emplois, afin d'aider aux prises de décisions.
Il regroupe l'ensemble des parties prenantes intervenant dans le secteur de l'emploi et de la formation sportifs : les ministères des Sports, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et de l'Education nationale, le Comité pour les relations nationales et internationales des associations de jeunesse et d'éducation populaire (Cnajep), le Comité national olympique et sportif français (CNOSF), le fonds commun d'aide au paritarisme pour la convention collective nationale de l'animation, et le fonds d'aide au développement du paritarisme pour la convention collective nationale du sport. Il est présidé par Pierre Massié et dirigé par Jean-Louis Gouju. Son premier conseil d'administration a eu lieu le 30 mai 2011.

 

Pour aller plus loin

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle